1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Sport féminin : "Un match de hand joué par les filles, c'est trippant"
1 min de lecture

Sport féminin : "Un match de hand joué par les filles, c'est trippant"

INVITÉE RTL - Nathalie Iannetta, conseillère à la direction de l'UEFA, poursuit son combat pour la médiatisation du sport féminin.

Nathalie Iannetta était conseillère au sport et à la vie associative de François Hollande depuis 2014
Nathalie Iannetta était conseillère au sport et à la vie associative de François Hollande depuis 2014
Crédit : SIPA
Sport féminin : "Un match de hand joué par les filles, c'est trippant"
05:38
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier

Focus sur le sport féminin. À l'occasion des 4 saisons du sport féminin, qui ont lieu ce week-end, les médias s'intéresseront à des sportives de haut niveau et consacreront une part de leurs programmes à la question. Où en est donc le sport féminin en France ? Invitée de RTL ce samedi 11 février, Nathalie Iannetta, conseillère à la direction de l'UEFA à Nyon en Suisse, répond que la pratique du sport loisir est "à peu près" équivalente à celle des hommes. En revanche, "le sport professionnel, c'est autre chose".

L'ancienne journaliste et conseillère de François Hollande à l'Élysée pointe la sous-médiatisation du sport féminin. "Les grandes athlètes sont sous-médiatisées par rapport à leurs collègues garçons. Le combat, c'est aussi de les mettre au moins à niveau, de montrer qu'un match de hand joué par des filles, c'est aussi trippant qu'un match de hand joué par des garçons (...) On a eu la chance d'organiser la Coupe du monde féminine de rugby et les scores d'audience étaient incroyables : le regard sur ces jeunes femmes qui pratiquent le rugby à haut niveau a changé. Ce que revendiquent ces jeunes femmes, c'est au moins être considérées à égalité."

Après de nombreux combats, les tenniswomen ont réussi à être traitées, médiatiquement comme financièrement, au même niveau que les hommes. Dans le même sens, Nathalie Iannetta note que "le football est en train de rattraper son retard". En France, on vient de franchir la barre des 100.000 licenciées. La France va organiser la Coupe du Monde en 2019 et ce sera un accélérateur de particules absolument génial pour le football joué par les femmes en France."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/