3 min de lecture Ski freeride

Sam Favret au Red Bull Linecatcher, l'envie d'y retourner

INTERVIEW - Gagnant de l'édition 2013 du Red Bull Linecatcher, le Français n'a pas réitéré son exploit lors de la compétition de freeski aux Arcs cette année.

Sam Favret, skieur français au Red Bull Linecatcher 2015
Sam Favret, skieur français au Red Bull Linecatcher 2015 Crédit : Jeremy Bernard/Red Bull Content Pool
Océane Ciuni
Océane Ciuni
Journaliste - Chef de service de la rédaction numérique RTL

Le jour d'avant, Sam Favret partait serein à l'assaut du Red Bull Linecatcher 2015. "Je me sens bien physiquement mais le terrain de jeux semble complexe avec un choix de trajectoires réduit", disait-il avant de se lancer. Les conditions d'enneigement difficiles ne l'ont pas empêché de s'entraîner lors du début de la saison et d'arriver tout de même jusqu'au deuxième round de la compétition de freeski backcountry des Arcs. S'il n'est pas sur le podium cette année, c'est à cause de sa chute lors d'un 720 nose grab (une rotation à 720 degrés tout en accrochant le devant (nose) de la planche). À la sortie de son run, le Chamoniard garde le sourire : "J'y serais bien retourné ! Au final la neige était bien mieux que ce qui était prévu. Je pensais avoir assez freiné, malheureusement ce n'était pas le cas. Je n'avais pas assez de temps pour anticiper mon deuxième saut". 

On vient pour le plaisir avant tout, si la compétition se passe bien, c'est un plus

Sam Favret, freeskieur professionnel
Partager la citation

Déçu de ne pas être auprès de ses amis en finale, il avoue s'être fait surprendre en l'air : " Je savais que c'était mes premiers sauts de l'hiver et ça ne devait pas être mon jour". Ce skieur de 26 ans a toujours attaché de l'importance à l'esprit d'équipe, au "crew", ces amis avec qui il skie, avec qui il filme, avec qui il vit. Sa participation au Red Bull Linacatcher, pratiquement sa seule compétition de l'année, est révélatrice de sa manière de voir la vie. "On vient pour le plaisir avant tout, si la compétition se passe bien, c'est un plus, mais l'important c'est de retrouver toute cette bonne équipe et de s'amuser dans la poudreuse", explique-t-il.             

Sam Favret lors de sa victoire au Red Bull Linecatcher en 2013 

Sa victoire en 2013, "un plus" tout de même peu négligeable, qui lui a permis de plus s'affirmer auprès des marques et de s’ouvrir à plus de projets. "L'importante retombée médiatique du Red Bull Linecatcher est formidable pour les sponsors, mais c'est vrai que je suis en partenariat pour de l'image et non, comme certains sportifs, pour mes résultats", explique Sam Favret.  

Ma victoire au Red Bull Linecatcher m'a ouvert beaucoup de portes

Sam Favret, freeskieur professionnel
Partager la citation
À lire aussi
Chamonix : elle survit à une chute de 300 mètres sur un glacier Chamonix
Chamonix : elle survit à une chute de 300 mètres sur un glacier

La résonance de cette victoire s'est fait ressentir dans ses projets : "Ma victoire au Linecatcher m'a ouvert beaucoup de portes, d'autres contrats, d'autres partenariats. Ils misent aussi beaucoup sur l'image mais ne seraient peut-être pas venus me chercher si je n'avais pas pas gagné, cela a fait parler de moi un peu plus". Comme chacun des skieurs présents ce jour-là, Sam Favret aime faire des films, offrir de belles images de ski et profiter des possibilités offertes par la montagne. Après 10 ans de ski alpin, Sam a arrêté l'école à 16 ans pour se consacrer au freestyle. La lassitude, les rotations toujours plus importantes et une envie grandissante d'être proche des éléments naturels, l'ont emmené sur le terrain du freeski, dans lequel il se dépasse sans cesse. 

Chamonix est un terrain de jeux incroyable, c'est là-bas que j'ai appris à skier, je souhaite montrer tout ce qui n'a pas encore été vu

Sam Favret, freeskieur professionnel
Partager la citation

Jamais en manque d'idées, il travaille en ce moment avec PVS production, sur un projet de deux ans. 
"Nous écrivons un film qui tourne autour de mon entourage et de Chamonix en essayant de ramener l'émotion que l'on retrouve sur le terrain et de remettre le ski au coeur du sujet". Refusant d'en dévoiler plus, Sam souhaite proposer un film documenté, auprès des siens, avec toujours pour ambition de retransmettre au maximum la beauté du freeski et de ses montagnes.  

Palmarès de Sam Favret :
 
2013 - 1er au Red Bull Linecatcher, Les Arcs  Backcountry - Homme

2012 - 3ème Survival Of Fittest, Crans Montana Big Air - Homme

2011 - 3ème Frostgun Invitationnal, Val Thorens Big Air - Homme

2010 - 2nd Kumi Yama, Les Deux Alpes Slopestyle - Team

2010 - 3ème Frostgun Invitationnal, Val Thorens Big Air - Homme

2010 - 3ème European Freeski Open, Laax Jib - Homme

2009 - 1er SFR Tour, Val Thorens Slopestyle - Homme

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ski freeride Ski freestyle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants