1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Route du Rhum : Yann Guichard a su maitriser sa monture
2 min de lecture

Route du Rhum : Yann Guichard a su maitriser sa monture

COMPTE-RENDU - Engagé à la barre de son trimaran géant "Spindrift 2", le skipper Morbihannais termine 2e et signe une belle performance à son arrivée en Guadeloupe.

Yann Guichard sur "Spindrift 2"
Yann Guichard sur "Spindrift 2"
Crédit : Frédéric Veille
Frédéric Veille

En franchissant lundi 10 novembre en début d'après-midi (14h08 heure locale) la ligne d'arrivée avec plus de quatorze heures de retard sur le vainqueur, Loïck Peyron, Yann Guichard avait le sourire. Un sourire de joie, de bonheur, de mission accomplie et un sourire qui masquait aussi une fatigue certaine après huit jours de mer qui ne furent pas de tout repos pour le skipper et son trimaran géant, le plus gros jamais construit pour la course au large, en équipage. 

Cathédrale flottante

Mais voilà, Guichard était seul à bord pour dompter ce monstre des mers, ce trimaran XXL de 40 mètres, cette cathédrale flottante et son mat aussi haut qu'un immeuble de quatorze étages. "Je n'ai rien lâché du début à la fin, il y a eu de la souffrance, mais j'ai réussi à suivre le rythme imposé par Loïck. Je savais que je pouvais être compétitif avec ce bateau mais ce fut compliqué d'autant que le 2e jour, j'ai perdu un de mes deux pilotes automatiques. Mais sinon c'était une course incroyable. Mais là je suis épuisé ! J'ai perdu quelques kilos mais je suis heureux d'être là à cette seconde place".

C'est certain, la norme pour ce genre de course, c'est un bateau plus petit

Yann Guichard

Quatrième en 2010 à bord de "Gitana XI", Yann Guichard signe donc un bel exploit pour sa deuxième participation à la Route du Rhum, lui qui il y a encore dix ans barrait un petit catamaran olympique de six mètres. La démesure ne l'a donc pas effrayé, lui qui avoue ne pas avoir exploité tout le potentiel de son bateau durant la course. "Mais c'est certain, la norme pour ce genre de course, c'est un bateau plus petit. Mais peu importe, maintenant je savoure et cela va nous permettre de préparer sereinement le Trophée Jules Verne en équipage l'année prochaine".

Yann Guichard à la barre de "Spindrift 2"
Yann Guichard à la barre de "Spindrift 2"
Crédit : AFP/D.Meyer

Dans cette catégorie des Ultimes, les cinq trimarans encore en lice devraient toucher au but mardi et mercredi. Sébastien Josse, sur "Edmond de Rothschild", devrait terminer 3e devant Sydney Gavinet, sur "Oman Sail", et Lionel Lemonchois, qui lundi a salué l'exploit de Loïck Peyron. "Les records sont faits pour être battus. Celui-ci est tombé plus vite que ce que l’on pressentait. Cela est la preuve que les bateaux et les hommes progressent" a déclaré l'ancien détenteur du record de la traversée.

Cavalier seul pour François Gabart

À lire aussi

Dans les autres catégories, Erwan Le Roux, sur "Fenêtre Cardinal", mène la flotte des Multi50. Il devrait arriver en Guadeloupe jeudi. En Imoca, c'est toujours le cavalier seul pour François Gabart à bord de "Macif", attendu vendredi à Pointe à Pitre. 

La Class 40 est menée par l'expérimenté Kito de Pavant, sur "Otio Bastide Médical", alors que la Française Anne Caseneuve est toujours aux commandes de la Classe Rhum, où le doyen de l'épreuve, le Britannique Sir Robin Knox-Johnston, pointe à la 6e place

Infographie : la Route du Rhum 2014
Infographie : la Route du Rhum 2014
Crédit : AFP
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/