2 min de lecture Rallye

Rallye Monte-Carlo : victoire de Sébastien Ogier

Sébastien Ogier a remporté pour la 3e fois le Rallye Monte Carlo devant ses coéquipiers Jari-Matti Latvala et Andreas Mikkelsen.

Sébastien Ogier dans sa Volkswagen Polo R à Saint-Firmin, le 23 janvier 2015.
Sébastien Ogier dans sa Volkswagen Polo R à Saint-Firmin, le 23 janvier 2015. Crédit : JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le Français Sébastien Ogier (VW), double champion du monde en titre, a remporté pour la 3e fois le Rallye Monte Carlo, dimanche à Monaco. Il avait pris la tête vendredi, dans les Hautes-Alpes.

Ogier a terminé loin devant ses coéquipiers Jari-Matti Latvala, à une minute, et Andreas Mikkelsen, à deux minutes. C'est le premier triplé d'une marque automobile au Monte-Carlo depuis celui de Citroën en 2003, quand le jeune Sébastien Loeb était monté sur la 3e marche du podium.

C'est la 3e victoire d'Ogier en Principauté, après celle de 2009 dans une Peugeot 207, dans le Challenge intercontinental des rallyes (IRC), et celle de l'an dernier pour Volkswagen, en Mondial WRC, dans la foulée de son premier sacre.

Sébastien Loeb a mené de jeudi soir à vendredi après-midi

Citroën n'a pas pu empêcher ce triplé des voitures allemandes mais a animé tout le rallye, grâce notamment au revenant Sébastien Loeb qui a signé cinq temps scratch et mené de jeudi soir à vendredi après-midi, alors qu'il n'avait plus roulé en WRC depuis octobre 2013.

À lire aussi
Paulo Gonçalves, lors du Silk Way Rally, en 2019. Dakar
Dakar 2020 : vive émotion après la mort du motard portugais Paulo Gonçalves

Le champion alsacien termine dans les points, à la 8e place, malgré une grosse touchette vendredi dans l'ES8 qui a mis fin à son duel au sommet contre Ogier. Après cette pige exceptionnelle, il retournera en mars vers les courses sur circuit dans lesquelles il a décidé de se reconvertir.

Dimanche matin, Loeb, neuf fois champion du monde, a mis un point d'honneur à ce retour éphémère en signant le meilleur temps dans le fameux col de Turini (ES14, 31 km). Son coéquipier Kris Meeke a signé les deux autres temps scratch de la matinée et pris les trois points de bonus de la Power Stage (ES15)... devant Loeb.

C'est la plus belle atmosphère que j'aie vue en rallye, c'était vraiment incroyable !

Sébastien Ogier
Partager la citation

Derrière les trois VW Polo-R, les places d'honneur sont allées au Norvégien Mads Ostberg (Citroën) et aux deux pilotes Hyundai, Thierry Neuville et Dani Sordo. Le Belge et l'Espagnol ont fait une course sage, comme prévu, afin d'accumuler de l'expérience en prévision de la saison prochaine, quand ils viseront le titre mondial face à VW.

Ogier a parfaitement contrôlé la course depuis vendredi, quand il a pris la tête du classement après la spéciale la plus proche de sa maison de famille, dans le Champsaur au nord de Gap.

"C'est la plus belle atmosphère que j'aie vue en rallye, c'était vraiment incroyable !", a twitté Ogier juste après l'arrivée, en évoquant l'énorme succès populaire de cette 83e édition, grâce à l'effet Ogier, dans les Hautes-Alpes, combiné à l'effet Loeb, sur tout le parcours.

Ogier arrivera au prochain rallye du calendrier mondial, en février en Suède, avec le numéro 1 sur les portières et en leader du Championnat du monde. Loeb, au temps de sa gloire, avait pris l'habitude de faire la même chose: commencer la saison de rallye par une victoire au Monte-Carlo.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rallye Monte-Carlo Sébastien Ogier
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants