1 min de lecture Faits divers

Dan Carter, contrôlé en état d'ivresse, reconnaît "une monumentale erreur"

Contrôlé avec "un taux délictuel" d'alcool au volant de sa voiture la veille, la star néo-zélandaise du Racing 92 a présenté ses excuses vendredi 17 février.

Le Néo-Zélandais Dan Carter en janvier 2017 à Paris
Le Néo-Zélandais Dan Carter en janvier 2017 à Paris Crédit : LAURENT BENHAMOU/SIPA
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et AFP

Son image de gendre idéal est un peu plus écornée. Dan Carter, icône du rugby mondial, double champion du monde avec les All Blacks, a été arrêté au petit matin jeudi 16 février dans le XVIIe arrondissement de Paris. Il présentait un "taux délictuel" d'alcoolémie, soit supérieur à 0,8 gramme par litre de sang, a annoncé une source policière, confirmant une information du magazine Closer. L'ouvreur du Racing 92, 34 ans, n'a pas cherché à nier les faits et présenté de plates excuses, reconnaissant "une monumentale erreur de jugement".

"Je suis sûr que beaucoup d'entre vous ont vu les gros titres, écrit le meilleur joueur du monde 2005, 2012 et 2015 sur sa page Facebook. J'ai laissé tomber mon club, mes fans et surtout ma famille. Je dois maintenant laisser le processus policier et justice suivre son cours et faire face aux conséquences. Je suis juste content que personne n'ait été blessé. Je suis désolé".

Dan Carter n'a toutefois pas été placé en cellule de dégrisement, ni en garde à vue, et "sera reconvoqué ultérieurement au commissariat du XVIIe", a précisé la source policière. Un taux d'alcoolémie délictuel entraîne un retrait de six points du permis de conduire. Devant un tribunal, il encourt notamment jusqu'à 4.500 euros d'amende, jusqu'à deux ans de prison et une suspension ou annulation de permis pouvant atteindre trois ans.

À lire aussi
Le footballeur Cristiano Ronaldo le 9 juin 2018 justice
Accusé de viol aux États-Unis, Cristiano Ronaldo assigné à comparaître

Début octobre, celui qui évolue dans le championnat de France depuis fin 2015 avait déjà défrayé la chronique. À l'issue de la dernière finale de Top 14, remportée par le Racing face à Toulon fin juin, des traces de corticoïdes supérieures au taux légal fixé par l'Agence mondiale antidopage (AMA) ont été été retrouvées dans ses urines et celles de deux coéquipiers (Juan Imhoff et Joe Rokocoko). Les trois joueurs ont ensuite été blanchis par la commission de lutte contre le dopage de la FFR.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Rugby Alcool
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787291410
Dan Carter, contrôlé en état d'ivresse, reconnaît "une monumentale erreur"
Dan Carter, contrôlé en état d'ivresse, reconnaît "une monumentale erreur"
Contrôlé avec "un taux délictuel" d'alcool au volant de sa voiture la veille, la star néo-zélandaise du Racing 92 a présenté ses excuses vendredi 17 février.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/positif-a-l-alcool-au-volant-dan-carter-reconnait-une-monumentale-erreur-7787291410
2017-02-17 11:56:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/GNJMsKrSzaQlXHD6xz2_cA/330v220-2/online/image/2017/0217/7787291450_le-neo-zelandais-dan-carter-en-janvier-2017-a-paris.jpg