1 min de lecture Pétanque

Pétanque : pourquoi risque-t-on une pénurie de cochonnets ?

Le seul fabricant de France de cochonnets voit son activité menacée par une chenille destructrice, qui dévore l'arbuste servant à fabriquer les petites boules en bois.

Des boules de pétanque (illustration)
Des boules de pétanque (illustration) Crédit : Pixabay / Creative Commons
Sarah Duhieu
Sarah Duhieu

Pas de pétanque sans cochonnet. Les grandes marques et compétitions officielles françaises pourraient bientôt se retrouver dans une situation ennuyeuse : leur fournisseur de cochonnets, le seul fabricant français, est menacé par une chenille qui attaque le bois, rapporte France Bleu Besançon.

A Jeurre, dans le Haut-Jura, la tournerie Monneret produit environ un million de petites boules en bois chaque année. Elles sont essentiellement créées à partir de buis. Mais cet arbuste est attaqué depuis quelques années par une chenille destructrice : la pyrale du buis, qui dévore les feuilles, souvent jusqu'à tuer l'arbre. "Il n'y aura plus de buis dans le Jura d'ici 5 ou 7 ans", s'inquiète Jean-Yves Monneret, patron de la tournerie.

Pour maintenir son activité le temps de trouver une solution, l'homme fait davantage de stocks. Il écoule habituellement 200 tonnes de buis par an. Cette année, il a déjà mis de côté plus de 500 tonnes, et espère pouvoir accumuler ainsi suffisamment de bois pour les dix prochaines années.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pétanque Environnement Jura
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants