1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Novak Djokovic autorisé à jouer l'Open d'Australie : où en est la situation ?
2 min de lecture

Novak Djokovic autorisé à jouer l'Open d'Australie : où en est la situation ?

ÉCLAIRAGE - Bloqué à l'aéroport pour un problème de visa, Novak Djokovic, autorisé à disputer l'Open d'Australie, voit son arrivée retardée.

Novak Djokovic à Melbourne le 21 février 2021
Novak Djokovic à Melbourne le 21 février 2021
Crédit : Patrick HAMILTON / AFP
Novak Djokovic autorisé à jouer l'Open d'Australie : où en est la situation ?
00:01:25
William Vuillez

Jouera, jouera pas... L'affaire prend une tournure politique. Novak Djokovic a annoncé mardi 4 janvier sur son compte Instagram, être en partance pour Melbourne où il est sensé disputer l'Open d'Australie du 17 au 30 janvier prochain. 

Refusant de divulguer son statut vaccinal, le numéro un mondial a révélé avoir obtenu "une exemption médicale". Une information confirmée par l'organisation du tournoi, qui a annoncé que le Serbe "a demandé une exemption médicale qui a été accordée à la suite d’un processus d’examen rigoureux impliquant deux groupes d’experts médicaux indépendants ". 

Nouveau rebondissement, le Serbe a vu son arrivée en Australie retardée par un problème administratif lié à son visa. Selon le quotidien australien The Age, l'entourage du numéro 1 mondial, qui est arrivé en Australie dans la soirée de mardi, n'aurait pas demandé le bon document pour entrer sur le territoire australien. Selon The Age, malgré ce refus, Djokovic devrait probablement finir par être autorisé à descendre de son avion et à entrer à Melbourne, et ce problème de visa ne fera que retarder son arrivée.

Le Premier ministre demande à Djokovic de se justifier

Le Premier ministre australien Scott Morrison a annoncé mercredi 5 janvier qu'il exigerait de Novak Djokovic la preuve que la "dérogation médicale" dont il a bénéficié pour participer à l'Open d'Australie était justifiée. "Si ces preuves sont insuffisantes, alors il ne sera pas traité différemment de qui que ce soit d'autre, et il retournera chez lui par le premier avion. Il n'y aura aucune règle spéciale pour Novak Djokovic. Pas la moindre", a insisté le Premier ministre.

À écouter aussi

Le directeur de l'Open d'Australie Craig Tiley a lui aussi exhorté Novak Djokovic a dévoiler la raison de sa dérogation médicale. "Ce serait certainement utile si Novak expliquait les conditions dans lesquelles il a demandé et obtenu une exemption", a déclaré Craig Tiley. 

"Il n'y a pas eu de faveur spéciale"

Le patron du tennis australien a toutefois affirmé que Djokovic n'avait bénéficié d'aucun traitement de faveur pour obtenir cette dérogation, lors d'un processus supervisé par les autorités australiennes et celles de l'État de Victoria. Un total de 26 joueurs ou membres de leur staff, sur les quelque 3.000 qui sont attendus en Australie, ont demandé une exemption et seuls quelques-uns d'entre eux ont obtenu satisfaction, a-t-il dévoilé. 

"Toute personne remplissant les conditions a été autorisée à entrer. Il n'y a pas eu de faveur spéciale. Il n'y a pas eu de traitement spécial accordé à Novak", a insisté Craig Tiley.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/