4 min de lecture JO Rio 2016

JO Rio 2016 : Phelps au sommet, des Bleus médaillés, Paire et Agnel dans la tourmente... Ce qu'il faut retenir de la 4e journée

COMPTE-RENDU - Après trois jours de compétition avares en médailles, les Bleus ont remporté pas moins de cinq médailles en une seule journée.

Michael Phelps tient sa 20e médaille d'or olympique à Rio, le 9 août.
Michael Phelps tient sa 20e médaille d'or olympique à Rio, le 9 août. Crédit : Odd Andersen / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Enfin ! Le compteur de l'équipe de France olympique s'est débloqué, mardi 9 août, après trois jours de quasi disette. Coincés jusqu'ici avec une seule médaille d'argent, remportée par les relayeurs sur le 4x100 nage libre, le 7 août, les Français ont enfin offert de belles victoires à tous leurs supporters. D'une médaille mardi matin, le camp français est passé à 6 : deux d'or, trois d'argent et une de bronze. Des résultats qui propulsent la France de la 27e à la 9e place du classement des médailles, entre le Japon et la Thaïlande.

C'est d'abord l'équitation qui a fait vibrer tout un pays puisque la première médaille d'or a été remportée par le quatuor du concours complet composé d'Astier Nicolas, Thibault Vallette, Mathieu Lemoine et Karim Laghouag, , devant l'Allemagne et l'Australie. Deux heures plus tard, c'est Astier Nicolas, encore lui, qui a offert une médaille d'argent. En individuel il est arrivé derrière le désormais double champion olympique allemand Michael Jung.

Si le canoë-kayak provoque toujours des frissons lors des Jeux olympiques, cette édition 2016, n'est pas en reste puisque Denis Gargaud a remporté l'or en canoë slalom. C'est le champion de la discipline, Tony Estanguet, qui lui a remis sa médaille. Le Marseillais succède au Palois, champion olympique à Londres en 2012 et s'impose comme son digne héritier. 

Elle avait beau être déçue de s'être inclinée en finale, la judoka Clarisse Agbegnenou a offert la première médaille au judo français, avec l'argent. La championne du monde 2014 a laissé l'or à la Slovène Tina Trstenjak. Et pour conclure cette troisième journée, l'escrime a également remporté sa première médaille lors de ces Jeux de Rio. Le numéro 1 mondial, Gauthier Grumier, à l'épée, a arraché le bronze face au Suisse Benjamin Steffen.

Phelps au sommet de l'olympisme

À lire aussi
Les Jeux olympiques de Rio de 2016 (Illustration). Jeux Olympiques
Les infos de 18h - JO de Rio 2016 : les sites olympiques laissés à l'abandon

S'il fallait encore une preuve du talent de Michael Phelps, cette journée du 9 août se suffirait à elle-même. À 31 ans, l'athlète le plus âgé de la délégation américaine, a décroché ses 24e et 25e médailles olympiques, et ses 20e et 21e médailles d'or dans des Jeux olympiques. Le nageur a d'abord décroché l'or sur le 200m papillon, avant de s'imposer sur le relais 4x200m nage libre. Une consécration qui a ému aux larmes le champion sur le podium, qui avait pourtant déclaré arrêter la compétition après les Jeux de Londres en 2012.

Polémiques en série

Si les Français ont brillé par les succès dans les épreuves, il se sont également distingués dans plusieurs coups d'éclat. La veille, c'est Camille Lacourt qui avait ouvert les hostilités, s'en prenant aux nageurs dopés, tout en incriminant Sun Yang, champion chinois du 200m nage libre. Mardi 9 août, c'est toujours près des bassins que la polémique a débuté. À la sortie du relais 4x200, Jordan Pothain, l'un des relayeurs, a déclaré que Yannick Agnel les avait "abandonnés", ne s'étant pas aligné pour la course. Des propos contredits par le principal intéressé quelques heures plus tard en conférence de presse qui a mis en cause une mauvaise communication entre les nageurs et le staff.

Et lorsqu'on pensait ne plus connaître de polémique, le nom de Benoit Paire a fait son apparition. Le joueur de tennis a été exclu de l'équipe de France après "plusieurs manquements aux règles de la vie commune". Une décision qui n'a pas semblé perturber Paire outre mesure : "Je suis content de partir", a-t-il indiqué. Ambiance.

Les Américaines au sommet de la gymnastique

Pour ses premiers Jeux, la Texane Simone Biles s'est ouvert la voie d'un inédit quintuplé de médailles d'or en remportant haut la main le concours par équipes des JO 2016 avec les États-Unis. L'équipe américaine conserve son titre en devançant d'environ huit points, un gouffre, la Russie et la Chine, qui avaient pris les mêmes places sur le podium masculin la veille.

Le seul suspense, au vu des qualifications survolées par les Américaines, résidait dans le spectacle qu'allait offrir Biles, entre le choix de tel ou tel superlatif. Avec un demi-point en dessous de son total impressionnant des qualifications, elle a néanmoins illuminé l'Arena carioca sous les yeux de Nadia Comaneci, légende à laquelle la jeune femme de 19 ans se mesure désormais.

Serena s'incline

Après le roi Novak Djokovic, la reine du tennis féminin Serena Williams a chuté à son tour prématurément lors du tournoi olympique des Jeux de Rio, vaincue mardi par son service et l'espoir ukrainienne Elina Svitolina au troisième tour. La numéro 1 mondiale espérait faire une nouvelle razzia après avoir conquis l'or en simple et en double dames, il y a quatre ans à Londres. Elle repartira bredouille, puisque son échec contre Svitolina (6-4, 6-3) vient s'ajouter à sa défaite d'entrée lors du double aux côtés de sa sœur aînée Venus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
JO Rio 2016 Jeux Olympiques Michael Phelps
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants