1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. JO de Tokyo : Samir Aït Said "préfère attendre" pour se faire vacciner
1 min de lecture

JO de Tokyo : Samir Aït Said "préfère attendre" pour se faire vacciner

INVITÉ RTL - Le gymnaste Samir Aït Said ne souhaite pas se faire vacciner pour les Jeux de Tokyo. En tant que sportif de haut niveau, il craint une "poussée de fièvre" à quelques jours de la compétition.

Le gymnaste français Samir Aït Said en 2019
Le gymnaste français Samir Aït Said en 2019
Crédit : LIONEL BONAVENTURE / AFP
JO de Tokyo : Samir Aït Said "préfère attendre" pour se faire vacciner
04:51
Yves Calvi_
Yves Calvi - édité par William Vuillez

À quatre mois des Jeux olympiques de Tokyo, Samir Aït Saïd a répondu aux questions de RTL. Le gymnaste français, médaillé de bronze aux anneaux lors des derniers Mondiaux en 2019, avait été victime d'une terrible fracture à Rio il y a 5 ans. Dans ce contexte de pandémie mondiale, où seuls les spectateurs japonais seront autorisés aux Jeux, le Français s'est dit malgré tout très motivé. "On lâche rien, on va essayer d'aller chercher coûte que coûte ce titre olympique même si c'est dans des conditions assez particulières", dit-il.

"Le plus important c'est que les Jeux aient lieu. Ça va être une première pour moi de vivre ces Jeux de cette manière-là, dans ces conditions, sans public autre que les Japonais", poursuit le gymnaste qui compte bien "donner le maximum pour faire briller l'équipe de France aux Jeux. Les familles regarderont ça dans la nuit à la télé, pas le choix. Je me demande vraiment comment l'ambiance va être. Ça va être très particulier". 

Concernant le vaccin contre le coronavirus, Samir Aït Saïd, kinésithérapeute de profession, pourrait y avoir accès. "Je préfère attendre, prendre un peu de recul", dit-il, pour la bonne et simple raison qu'en tant que sportif de haut niveau, il craint un coup de fatigue avant la compétition. "Sur certains vaccins, il y a quand même quelques effets, j'aurais un peu peur d'avoir des effets secondaires, des poussées de fièvre quelques jours ou quelques semaines avant les Jeux", explique le Français. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/