1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Jeux Olympiques de 2024 : Los Angeles pourrait s'ajouter aux concurrents de Paris
1 min de lecture

Jeux Olympiques de 2024 : Los Angeles pourrait s'ajouter aux concurrents de Paris

EN IMAGES - Après le retrait de Boston, la ville américaine a sous-entendu par la voix de son maire qu'elle pourrait également faire acte de candidature.

Après deux échecs en 2008 et 2012, Paris retente sa chance une nouvelle fois
Après deux échecs en 2008 et 2012, Paris retente sa chance une nouvelle fois
Crédit : JOEL SAGET / AFP
Après deux échecs en 2008 et 2012, Paris retente sa chance une nouvelle fois
Après l'abandon de Boston, Los Angeles devrait porter la candidature américaine
Rome, la capitale italienne, a été la première candidate officielle pour 2024
Longtemps en ballottage avec Berlin, c'est finalement Hambourg qui représentera l'Allemagne
La Hongrie espère accueillir les Jeux pour la première fois grâce à Budapest, sa capitale. Il s'agit de la dernière candidature confirmée
Après avoir organisé les tous premiers Jeux Européens, Bakou pourrait s'inviter dans la course aux JO.
Qatar : victime d'un viol, une Néerlandaise est condamnée pour adultère
Même si les administrations successives changent régulièrement d'avis, Toronto pourrait entrer dans la course
Après deux échecs en 2008 et 2012, Paris retente sa chance une nouvelle fois Crédits : JOEL SAGET / AFP
Après l'abandon de Boston, Los Angeles devrait porter la candidature américaine Crédits : JOE KLAMAR / AFP
Rome, la capitale italienne, a été la première candidate officielle pour 2024 Crédits : FILIPPO MONTEFORTE / AFP
Longtemps en ballottage avec Berlin, c'est finalement Hambourg qui représentera l'Allemagne Crédits : FABIAN BIMMER / AFP
La Hongrie espère accueillir les Jeux pour la première fois grâce à Budapest, sa capitale. Il s'agit de la dernière candidature confirmée Crédits : ATTILA KISBENEDEK / AFP
Après avoir organisé les tous premiers Jeux Européens, Bakou pourrait s'inviter dans la course aux JO. Crédits : TOFIK BABAYEV / AFP
Qatar : victime d'un viol, une Néerlandaise est condamnée pour adultère Crédits : KARIM JAAFAR / AL-WATAN DOHA / AFP
Même si les administrations successives changent régulièrement d'avis, Toronto pourrait entrer dans la course Crédits : GEOFF ROBINS / AFP
1/1
Paul Guyonnet
Paul Guyonnet

Après Londres en 2012, une nouvelle ville accueillera-t-elle les Jeux Olympiques pour la troisième fois de son histoire en 2024 ? Si Paris était déjà candidate à un tel honneur, la capitale française vient peut-être de se trouver un nouveau concurrent : Los Angeles. Longtemps dans la course pour porter la candidature américaine, la plus grande ville de Californie avait finalement été battue par Boston. 

Mais depuis le retrait de cette dernière, la faute à un soutien insuffisant de la population, tout est relancé outre-Atlantique pour savoir qui tentera de décrocher l'organisation de l'événement. Si rien n'est encore officiel concernant Los Angeles, Eric Garcetti, le maire de la ville semble avoir déjà bien réfléchi à la question. "Je pense que ce serait bénéfique pour cette ville [...] et que nous en bénéficierons économiquement et socialement", a-t-il déclaré. 

De nouvelles candidatures avant le 15 septembre ?

Pour se lancer face à un tel défi, la ville disposerait d'une enveloppe d'environ 4,1 milliard d'euros, soit environ la même chose que ce qui était évoqué du côté de Boston, mais beaucoup moins que l'estimation faite pour Paris (6 milliards). Los Angeles a maintenant jusqu'au 15 septembre pour déposer une candidature au CIO et rejoindre ainsi Hambourg, Budapest, Rome et donc Paris, les quatre seuls candidats officiellement déclarés à l'heure actuelle. 

Comme la ville américaine, plusieurs concurrents pourraient d'ailleurs s'ajouter à la liste au cours du dernier mois, à l'image de Bakou, la récente organisatrice des premiers Jeux Européens, mais aussi Toronto ou la ville de Doha, qui ne semble pas forcément échaudée par le fait que l'Asie reçoive déjà les JO en 2020 (Tokyo) ni même de déjà accueillir au Qatar la Coupe du monde de football en 2022. Quel que soit le choix de ces métropoles en pleine hésitation, le nom de l'organisateur ne sera définitivement connu qu'en septembre 2017

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/