1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Indian Wells : Benneteau (re)chute de haut
2 min de lecture

Indian Wells : Benneteau (re)chute de haut

Julien Benneteau a été éliminé lors du Master 1000 d'Indian Wells. Le retour d'une ancienne douleur a diminué le joueur.

Julien Benneteau à Melbourne, en Australie, le 20 janvier 2015.
Julien Benneteau à Melbourne, en Australie, le 20 janvier 2015.
Crédit : GREG WOOD / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Un an après y avoir atteint les quarts de finale, Julien Benneteau a quitté le Masters 1000 d'Indian Wells dès son entrée en lice ce samedi, handicapé par une douleur aux adducteurs qui l'empoisonne depuis janvier. "Il n'y a pas grand'chose à dire", a balancé le 28e joueur mondial à sa sortie du court N.6 sur lequel il n'est resté que 46 minutes.

L'Espagnol Albert Ramos-Vinolas, spécialiste de la terre battue qui pointe au 68e rang mondial, n'a pas eu trop à forcer son talent pour s'imposer 6-2, 6-3. "Je savais que cela allait être très compliqué, car j'ai rechuté à la fin de mon double vendredi", a expliqué le Bressan de 33 ans qui avait réussi en 2014 dans le désert californien le plus beau parcours de sa carrière en Masters 1000 avant de s'incliner en quart contre le futur vainqueur, Novak Djokovic.

Déconvenue

Vendredi, avec Edouard Roger-Vasselin, lui aussi éliminé ce samedi en simple  -6-7 (3/7), 6-4, 6-4 face à l'Espagnol Feliciano Lopez - , "Bennette" s'était incliné dans le tournoi de double face à la paire italienne Simone Bolelli/Fabio Fognini (6-2, 6-3). Mais plus que la défaite, ce qui inquiétait, à raison, Benneteau, c'était le retour de la douleur aux adducteurs qui l'empêche de pratiquer son meilleur tennis et explique en partie ses éliminations d'entrée à Brisbane, Melbourne, pour l'Open d'Australie, et Rotterdam (abandon).

C'est rageant

Julien Benneteau

"C'est rageant, car cela allait bien mieux depuis quinze jours. J'ai pu faire des vrais entraînements, mais j'ai fait un faux mouvement un peu bête dans le dernier jeu du double et j'ai senti tout de suite une douleur très violente", a-t-il expliqué. Sa participation au Masters 1000 de Miami n'est pour l'instant pas remise en cause : "Je vais prendre deux-trois jours off et on verra après".

À lire aussi

Une certitude, cette déconvenue va se répercuter sur son classement mondial, mais Benneteau ne s'en inquiète pas : "Cela ne me fait pas peur, car je sais que si je suis 'fit' (en forme, NDLR), je joue bien au tennis", a-t-il insisté. Un seul des trois Français en lice ce samedi a obtenu son billet pour le 3e tour : Adrian Mannarino s'est offert un joueur de renom, l'Italien Fabio Fognini qu'il a écoeuré 7-6 (10/8), 6-3. Au prochain tour, il aura à faire un joueur du même calibre et tout aussi imprévisible, le Letton Ernests Gulbis, 15e mondial qui a remporté contre l'Espagnol Daniel Gimeno-Traver (6-4, 6-1) son premier match de l'année! "Quand on est au fond et qu'on arrive à gagner un match, cela décuple la confiance", a prévenu Mannarino, finaliste en janvier à Auckland.

Choc Sharapova/Azarenka

Dans le tableau féminin, Alizé Cornet et Caroline Garcia ont connu une journée similaire : elles ont décroché leur billet pour le 3e tour au terme de trois sets inégaux, respectivement face à l'Américaine Christina McHale (4-6, 6-2, 6-1) et à la Slovène Polona Hercog (6-4, 6-7 (5/7), 6-4). Au prochain tour, Garcia retrouvera la Serbe Ana Ivanovic, N.6 mondiale, qu'elle vient de battre en demi-finale du tournoi de Monterrey (Mexique).

"C'est un tout autre tournoi", a insisté la N.2 française et 28e mondiale qui a enchaîné, et perdu, deux finales en deux semaines à Acapulco et Monterrey. Les champions 2014, l'Italienne Flavia Pennetta et le Serbe Novak Djokovic, n'ont pas tremblé pour leur entrée en lice. Le tableau féminin s'est par ailleurs offert dès le 3e tour un choc entre anciennes N.1 mondiales et lauréates du tournoi, avec Maria Sharapova et Victoria Azarenka, qui s'affronteront lundi.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/