1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Inde : PV Sindhu, championne de badminton et millionnaire à 23 ans
1 min de lecture

Inde : PV Sindhu, championne de badminton et millionnaire à 23 ans

PORTRAIT - Elle est l'une des athlètes les mieux payées au monde : Pusarla Venkata Sindhu est championne de badminton en Inde.

PV Sindhu à Sydney en Australie, le 19 juin 2017
PV Sindhu à Sydney en Australie, le 19 juin 2017
Crédit : Richard Milnes/Shutters/SIPA
Arièle Bonte
Arièle Bonte

Vous ne connaissez pas son nom et c'est normal. Pusarla Venkata Sindhu est une star, mais seulement dans son pays d'origine : l'Inde. Pourtant, cette championne de badminton mérite qu'on connaisse son nom tant elle fait figure d'exception dans le paysage sportif à l'échelle internationale.

Dans un article publié sur le site Quartz, on apprend en effet que la sportive, âgée de 23 ans, est l'une des athlètes les mieux payées en Inde. En 2016, elle a remporté une médaille d'argent aux Jeux Olympiques de Rio. Une première pour une athlète indienne.

Entre juin 2017 et juin 2018, selon le prestigieux classement du magazine Forbes, Pusarla Venkata Sindhu aurait gagné 8,5 millions de dollars (environ 7,4 millions d'euros), faisant d'elle la septième sportive professionnelle la mieux payée au monde. La plupart de cet argent ne provient pas de ses récompenses sportives, souligne le magazine, mais plutôt de ses contrats avec des marques telles que Nokia ou Panasonic. 

Travail et confiance en soi

Cette fille de joueur et joueuse de volley pro dénote dans ce classement tant les joueuses de tennis y prennent presque toute la place. Mais la championne de badminton y tient une place de choix, devant Simona Halep, joueuse roumaine de 26 ans, numéro un mondial de tennis à l'heure actuelle. 

À lire aussi

"Au début, quand j'ai commencé à jouer, personne ne pensait que j'irai si loin ou que j'avais le potentiel de remporter une médaille olympique", avait confié "PV" Sindhu au magazine indien Verve en juin 2017. "Mais j'ai cru en moi et je savais que je pouvais le faire", avait ajouté la jeune femme sûre d'elle mais aussi lucide concernant son métier qui demande "beaucoup de travail et de patience" pour arriver à un tel niveau de jeu.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/