1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. France-Finlande : éviter le faux-pas d'entrée pour les Bleus
1 min de lecture

France-Finlande : éviter le faux-pas d'entrée pour les Bleus

PRÉSENTATION - L'équipe de France entame l'Eurobasket 2015 à Montpellier contre les Finlandais (21h). Battus en août en amical par cette équipe, la bande de Tony Parker doit se méfier pour son entrée en matière.

Boris Diaw contre l'Allemagne
Boris Diaw contre l'Allemagne
Crédit : PATRICK HERTZOG / AFP
Vincent Collet entraîneur des Bleus
00:38
Dorian Waymel & Nicolas Georgereau

L'équipe de France de basket, avec Tony Parker, s'avance comme l'un des gros favoris de l'Euro qu'elle organise (avec l'Espagne et la Serbie), où elle compte sur l'élan populaire et sa génération dorée pour réaliser un doublé retentissant. Les Bleus entament leur tournoi samedi 5 septembre (21h) à Montpellier contre la Finlande.

Après la Lituanie, l'URSS, la Yougoslavie et plus récemment l'Espagne (2009, 2011), la France peut devenir la cinquième nation à remporter deux Championnats d'Europe consécutifs. Si elle y parvient, elle s'installerait davantage dans la cour des grands de l'Europe de la balle orange à moins d'un an des Jeux de Rio, où Parker rêve d'achever sa riche carrière internationale.

Une défaite contre la Finlande en amical

Mais gare au faux-pas d'entrée contre les Finlandais. Car les hommes de Vincent Collet ont chuté récemment contre cet adversaire (67-76). C'était lors du premier des dix matchs de préparation le 1er août, et l'équipe de France, privée de plusieurs titulaires (Diaw, Batum, De Colo) n'avait pas réussi à contenir l'adresse à trois points des tireurs nordiques d'entrée. Menés tout au long du match, les Bleus n'avaient pas réussi à inverser la tendance. Une erreur à ne pas reproduire samedi.

Il y aura de l'excitation

Vincent Collet

C'est pourquoi le sélectionneur Vincent Collet se montre prudent au micro de RTL : "Ce match-là représentera un peu plus sur le plan émotionnel. C'est le début de l'Euro, il y aura de l'excitation. Il y a deux ans, cela nous avait été préjudiciable contre l'Allemagne où on était rentrés tranquilles et eux pied au plancher."

Certes, un revers contre la Finlande, 61e nation mondiale, serait une vraie contre-performance. Mais cela ne serait pas préjudiciable pour la suite de la compétition. Le sacre de 2013 en Slovénie l'a démontré. D'autant que les autres adversaires de la poule A (Bosnie, Pologne, Russie, Israël) ne font pas non plus partie des meilleures sélections.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/