4 min de lecture Formule 1

Formule 1 - Grand Prix du Brésil : Hamilton plus fort que Rosberg sous la pluie

COMPTE-RENDU - Une troisième place suffira à Nico Rosberg pour être titré à Abu Dhabi, dernière épreuve du championnat, le 27 novembre.

Lewis Hamilton revient à 12 longueurs de Nico Rosberg après le Grand Prix du Brésil.
Lewis Hamilton revient à 12 longueurs de Nico Rosberg après le Grand Prix du Brésil. Crédit : Miguel SCHINCARIOL / AFP
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

Lewis Hamilton, Nico Rosberg : deux pilotes pour un titre. La tension était déjà palpable avant le départ de ce Grand Prix du Brésil. C'était sans compter une invitée surprise de taille, qui n'a pas manqué de mettre du piment à la course : la pluie.  Après huit tours sous régime de la voiture de sécurité, partie 10 minutes après l'heure de départ prévue (14h10 à Interlagos, 17h10 en France), Lewis Hamilton, concentré et mesuré, est parvenu à contrôler ses adversaires et conserver la tête de la course de bout en bout.

Comme à chaque relance après les deux drapeaux rouges agités durant la course et les différents retraits de la voiture de sécurité. Les nerfs solides, ceux d'un triple champion du monde aguerri aux fins de saison serrées, le Britannique est allé chercher, plus de trois heures après le lancement de l'épreuve, la victoire, la 52e, la première au Brésil, celle qui lui permet de repousser l'échéance de la finale du championnat à Abu Dhabi. Avec ce nouveau trophée, Lewis Hamilton permet à Mercedes de triompher à 18 reprises cette saison : un nouveau record dans l'escarcelle de la firme à l'étoile.

Nico Rosberg, qui s'est montré très prudent, n'a jamais cherché à disputer la suprématie à son coéquipier, et s'adjuge la deuxième place devant Max Verstappen (Red Bull), auteur d'un festival en piste. Douze points séparent donc désormais les deux pilotes Mercedes au championnat du monde. Une troisième place suffira à l'Allemand pour être titré le 27 novembre.

Max Verstappen, l'homme du jour

Le podium de ce Grand Prix du Brésil est donc complété par un Max Verstappen conquérant et combatif. Quatrième au départ, le Néerlandais, habitué à faire le spectacle un volant dans les mains, a pris tous les risques pour se débarrasser de la Ferrari de Kimi Raikkönen dès la première relance. Mais le plus beau dépassement du vainqueur du Grand Prix d'Espagne a eu lieu au 32e tour. Après le deuxième drapeau rouge, le pilote, très à l'aise sous la pluie, a pris le dessus sur Nico Rosberg à l'extérieur après les "S" de Senna.

À lire aussi
Esteban Ocon, Romain Grosjean et Pierre Gasly en 2020 sports mécaniques
Formule 1 : les Français dans le rythme à Barcelone

Audacieuse et opportuniste, Red Bull a tenté de gagner ce Grand Prix en chaussant les pneus intermédiaires sur la monoplace du benjamin du paddock au 44e tour. L'écurie autrichienne espérait un assèchement de la piste. En vain. Il fera machine arrière onze tours plus tard mais poursuivra le show avec un dépassement musclé sur son coéquipier, Daniel Ricciardo, et des attaques à répétition sur Sebastian Vettel, poussé hors de la piste, d'abord, Carlos Sainz Jr ensuite et la Force India de Sergio Perez dans les deux derniers tours. Deux chiffres pour résumer la folle remontée du prodige : à seize tours de l'arrivée, il pointait au 14e rang au classement.

Raikkönen, Grosjean... Des crashs en série à Interlagos

Rarement, un Grand Prix aura été aussi décousu. Les nuages noirs et la pluie n'ont jamais quitté le circuit. Romain Grosjean a fait les frais du trop plein d'eau sur la piste avant même le départ de l'épreuve. Grosse déception pour le Français, qui s'était bien qualifié en septième position. "Je ne sais pas ce qui s'est passé. Je perds l'arrière de la voiture. Je n'étais même pas à fond", admet le pilote sur Canal +.

Kimi Raikkönen, pilote Ferrari, a détruit sa monoplace dans la ligne droite de départ-arrivée au 20e tour. Fort heureusement, aucun concurrent n'a percuté le Finlandais, qui a traversé la piste de part et d'autre. Pas même le Français, Esteban Ocon, qui fonçait vers le premier virage à quelques centimètres à peine du champion du monde 2007.

La séquence émotion signée du Brésilien Felipe Massa

Impossible enfin de raconter ce Grand Prix du Brésil dantesque sans évoquer la séquence émotion, offerte par l'attachant Felipe Massa. Le pilote Williams, le local de l'étape en phase avec ses fans, est lui aussi parti à la faute dans le dernier secteur du circuit (48e tour).

Au moment de faire son dernier tour de piste, à pied cette fois, le futur retraité de la Formule 1 a fondu en larmes, enveloppé dans un drapeau brésilien. Rejoint par son épouse et son fils, il a été chaleureusement applaudi par les mécaniciens de Mercedes et Ferrari au moment de traverser la voie des stands.

Le classement du Grand Prix du Brésil 2016

1. Lewis Hamilton (Mercedes)
2. Nico Rosberg (Mercedes)
3. Max Verstappen (Red Bull)
4. Sergio Perez (Force India-Mercedes)
5. Sebastian Vettel (Ferrari)
6. Carlos Sainz Jr (Toro Rosso-Ferrari)
7. Nico Hülkenberg (Force India-Mercedes)
8. Daniel Ricciardo (Red Bull)
9. Felipe Nasr (Sauber)
10. Fernando Alonso (McLaren Honda)
11. Esteban Ocon (Manor)
12. Daniil Kvyat (Toro Rosso-Ferrari)
13. Valtteri Bottas (Williams-Mercedes)
14. Pascal Wehrlein (Manor)
15. Kevin Magnussen (Renault)
16. Esteban Gutierrez (Haas)
17. Jenson Button (McLaren Honda)
Abandons : Felipe Massa (Williams-Mercedes) ; Jolyon Palmer (Renault) ; Kimi Raikkönen (Ferrari) ; Marcus Ericsson (Sauber) ; Romain Grosjean (Haas).

Classement du championnat pilotes

1. Nico Rosberg 367
2. Lewis Hamilton 355
3. Daniel Ricciardo 246
4. Sebastian Vettel 197
5. Max Verstappen 192
6. Kimi Raikkönen 178
7. Sergio Perez 97
8. Valtteri Bottas 85
9. Nico Hülkenberg 66
10. Fernando Alonso 53
11. Felipe Massa 51
12. Carlos Sainz Jr 46
13. Romain Grosjean 29
14. Daniil Kvyat 25
15. Jenson Button 21
16. Kevin Magnussen 7
17. Felipe Nasr 2
18. Jolyon Palmer 1
- Stoffel Vandoorne 1
- Pascal Wehrlein 1

Classement du championnat constructeurs

1. Mercedes 722 (champion)
2. Red Bull 446
3. Ferrari 375
4. Force India Mercedes 163
5. Williams Mercedes 136
6. McLaren Honda 75
7. Toro Rosso Ferrari 63
8. Haas 29
9. Renault 8
10. Sauber 2
11. Manor 1

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Formule 1 Brésil Lewis Hamilton
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants