1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Formule 1 - Grand Prix du Brésil : Hamilton en pole maintient la pression sur Rosberg
3 min de lecture

Formule 1 - Grand Prix du Brésil : Hamilton en pole maintient la pression sur Rosberg

COMPTE-RENDU - Lewis Hamilton et son casque jaune et vert, avec 19 points de retard au championnat, se bat pour rester dans la course au titre.

Lewis Hamilton met la pression sur Nico Rosberg au Brésil le 12 novembre 2016.
Lewis Hamilton met la pression sur Nico Rosberg au Brésil le 12 novembre 2016.
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier

À deux Grands Prix de la fin de la saison, Nico Rosberg et Lewis Hamilton sont sous pression. La fin du championnat approche et Lewis Hamilton le sait : il n'a plus son destin entre ses mains. Pour conserver ses chances d'être titré, gagner ne suffira plus. Toutefois, le Britannique ne lâche rien et pousse Nico Rosberg à se dépasser. Il s'élancera en pole position dimanche 13 novembre, la 60e de sa carrière, au départ du Grand Prix de Brésil. Nico Rosberg, battu en Q1, Q2 et Q3, est relégué à un peu plus d'un dixième, sur la première ligne. Pour l'instant, le casque jaune et vert choisi par Lewis Hamilton en hommage à son idole Ayrton Senna, lui porte plutôt chance.

Kimi Raikkönen, que l'on avait un peu oublié, est le meilleur des autres de cette séance de qualifications, finalement épargnée par la pluie. Le pilote Ferrari, une nouvelle fois plus rapide que son coéquipier Sebastian Vettel, 5e derrière Max Verstappen (Red Bull), confirme sa bonne seconde partie de saison.

Grosjean en Q3 mais contraint à l'abandon avant le départ du Grand Prix

Tête à queue fatal pour Romain Grosjean. Après sa septième place décrochée en qualifications lors du Grand Prix du Japon, le Français avait de nouveau réussi l'exploit de se hisser jusqu'en Q3 ce samedi 12 novembre au Brésil. 7e, il pouvait espérer de gros points en course. Mais voilà le pilote français a été victime d'un tête à queue à moins de 30 minutes du départ du Grand Prix, alors qu'il reconnaissait la piste détrempée.

4 millièmes de seconde. C'est l'écart très mince qui sépare Esteban Ocon, 20e, de son coéquipier allemand Pascal Wehrlein, 19e. "On aurait pu aller en Q2 si on avait pu faire le dernier run", a déclaré le jeune Français, plutôt confiant au micro de Canal +. Le Normand peut arborer un large sourire : il a appris qu'il rejoignait l'écurie Force India dès la saison 2017. L'écurie, motorisée par Mercedes qui lui confirme sa confiance, pourrait terminer à la quatrième place du championnat des constructeurs.

Vers un couronnement de Rosberg demain soir ?

À écouter aussi

2016 sera-t-elle (enfin) celle du sacre de Nico Rosberg ? Battu par Lewis Hamilton, son redoutable coéquipier chez Mercedes en 2014 et 2015, l'Allemand a cette fois toutes les cartes en main pour décrocher son premier titre mondial. Avec 19 points d'avance sur le triple champion du monde britannique (2008 avec McLaren Mercedes, 2014 et 2015 avec Mercedes), il faudrait un cataclysme - un abandon ou une sortie de piste fatale - pour que la couronne lui échappe.

L'option n'est toutefois pas à négliger. Cette saison, la fiabilité de la Mercedes a joué des tours à Lewis Hamilton, qui a vu son moteur prendre feu à Malaisie. Nico Rosberg pourrait succéder à ses compatriotes Michael Schumacher et Sebastian Vettel dès demain après la course.

Grille de départ du Grand Prix du Brésil 2016

1. Lewis Hamilton (Mercedes)
2. Nico Rosberg (Mercedes)
3. Kimi Raikkönen (Ferrari)
4. Max Verstappen (Red Bull)
5. Sebastian Vettel (Ferrari)
6. Daniel Ricciardo (Red Bull)
7. Romain Grosjean (Haas)
8. Nico Hülkenberg (Force India Mercedes)
9. Sergio Perez (Force India Mercedes)
10. Fernando Alonso (McLaren Honda)
11. Valteri Bottas (Williams-Mercedes)
12. Esteban Gutierrez (Haas)
13. Felipe Massa (Williams-Mercedes)
14. Daniil Kvyat (Toro Rosso-Ferrari)
15. Carlos Sainz Jr (Toro Rosso-Ferrari)
16. Jolyon Palmer (Renault)
17. Jenson Button (McLaren Honda)
18. Kevin Magnussen (Renault)
19. Pascal Wehrlein (Manor)
20. Esteban Ocon (Manor)
21. Marcus Ericsson (Sauber)
22. Felipe Nasr (Sauber)

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/