2 min de lecture Formule 1

Formule 1 : certains pilotes ont-ils acheté leur places dans les écuries ?

À quelques heures du début de la saison 2017, certaines voix s'élèvent contre la présence, plus fortunées que méritantes, de certains pilotes sur les grilles de départs.

19. Lewis Hamilton (Formule 1) : 246 millions de dollars
19. Lewis Hamilton (Formule 1) : 246 millions de dollars Crédit : TORU YAMANAKA / AFP
Luca Dangréaux
Luca Dangréaux et AFP

Les 20 pilotes de la saison 2017 de Formule 1 sont-ils véritablement les meilleurs ? Certains en doutent. La santé économique du sport automobile évolue et les écuries s'adaptent. Certaines voient en ses conducteurs des mannes financières, d'autres "offrent" un guidon à certains pilotes. C'est ce que déplorent conjointement Jean-Louis Moncet (consultant Formule 1 pour RTL), Anthony Hamilton (père du pilote Lewis) et Ross Brawn (directeur sportif britannique de la F1).

Le cas de Lance Stroll (pilote canadien de 21 ans) a soulevé les principaux soupçons à commencer par ceux de Jean-Louis Moncet : "Ce week-end à Melbourne (ville hôte du premier GP de la saison) il débute chez Williams, une grande écurie, en ayant peu ou prou acheté son volant. Son père est multimilliardaire, aime la course et collectionne les plus Ferrari. Il a largement participé à l'éclosion de son fils parmi les apprentis champions." 

Et Anthony Hamilton de clamer en septembre dernier : "Atteindre les sommets ne devrait pas dépendre de qui peut se le permettre, mais plutôt de qui peut travailler dur". Avant d'arriver au volant d'une des deux monoplaces Williams de cette saison, Sroll a remporté la saison dernière les championnats d'Europe de Formule 3, notamment.

Un pilote indonésien pour... 15 millions d'euros

Début 2016, l'état indonésien, par l'intermédiaire de la société pétrolière nationale Pertamina, a injecté 15 millions d'euros dans l'écurie Manor, disparue depuis, pour que Rio Haryanto devienne le premier pilote indonésien de l'histoire de la F1. Cela lui a permis de disputer 12 courses pour aucun point marqué avant d'être remplacé.

À lire aussi
Lewis Hamilton (Ferrari) formule 1
Lewis Hamilton termine la saison en beauté

"Nous devrions avoir les 20 meilleurs pilotes du monde mais la réalité c'est qu'en bas de la grille, les considérations commerciales liées aux budgets apportés par les pilotes sont devenues trop importantes", a regretté Ross Brawn.

Chez Ferrari et McLaren, le salaire des pilotes a longtemps été payé intégralement par le sponsor titre de l'écurie. Ainsi pendant près de dix ans, c'est Philip Morris International, propriétaire de Marlboro, qui prenait en charge celui de Michael Schumacher. Actuellement sur les dizaines de millions d'euros touchés par Lewis Hamilton et Fernando Alonso, une bonne part provient de sponsors privés, mais leur coup de volant n'est plus à démontrer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Formule 1 Lewis Hamilton Michael Schumacher
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants