5 min de lecture JO Rio 2016

EN IMAGES - JO Rio 2016 : les femmes toujours pourvoyeuses de médailles

DÉCRYPTAGE - À l'image d'Estelle Mossely, première championne olympique de boxe de l'histoire de son pays, les femmes ont brillé au Brésil, rapportant 12 des 42 médailles.

Le JO de Rio sur RTL Les JO de Rio sur RTL Le Service des Sports
Clarisse Agbegnenou, médaillée d'argent chez les -73 kg en judo Crédits : Jack GUEZ / AFP | Date : 09/08/2016
12 >
Clarisse Agbegnenou, médaillée d'argent chez les -73 kg en judo Crédits : Jack GUEZ / AFP | Date : 09/08/2016
Émilie Andéol sacrée championne olympique chez les +78kg en judo Crédits : Jack GUEZ / AFP | Date : 12/08/2016
Élodie Clouvel décroche l'argent du pentathlon moderne le 19 août Crédits : AFP | Date : 20/08/2016
Hélène Defrance et Camille Lecointre ont pris du bronze en voile (catégorie 470) Crédits : WILLIAM WEST / AFP | Date : 18/08/2016
Pénélope Leprevost fait partie de l'équipe de France de saut d'obstacles Crédits : John Locher/AP/SIPA | Date : 23/08/2016
Alexandra Lacrabère et les Bleues du hand s'inclinent en finale le 20 août Crédits : SIPANY/SIPA | Date : 20/08/2016
Estelle Mossely devient la 1re Française championne olympique de boxe le 19 août Crédits : Frank Franklin II/AP/SIPA | Date : 19/08/2016
Haby Niaré a décroché de l'argent en taekwondo (67 kg) Crédits : AFP | Date : 20/08/2016
Argent aussi pour Sarah Ourahmoune en boxe (51 kg) Crédits : Frank Franklin II/AP/SIPA | Date : 16/08/2016
14 août 2016 : Charline Picon triomphe en planche en voile Crédits : WILLIAM WEST / AFP | Date : 14/08/2016
L'argent fait le bonheur de Mélina Robert-Michon au lancer du disque Crédits : Fabrice COFFRINI / AFP | Date : 17/08/2016
Après le bronze de Londres, Audrey Tcheuméo prend de l'argent à Rio Crédits : JACK GUEZ / AFP | Date : 11/08/2016
1/1
La page de l'émission
GrégoryFortune77
Gregory Fortune
et Isabelle Lange

La bascule, nette, date de 1996. À Atlanta, les femmes décrochent plus de 10 médailles pour la première fois de l'histoire de la France aux Jeux Olympiques, 16 exactement, sur les 37 récoltées aux États-Unis. 8 (sur 15) sont en or, 3 (sur 7) en argent, 5 (sur 15) en bronze. Depuis, les Bleues sont toujours montées sur le podium au moins à 10 reprises, sauf à Pékin en 2008 (8). À Barcelone, déjà, les sportives bleu-blanc-rouge étaient sorties de l'ombre de leurs homologues masculin avec 7 récompenses sur 29, soit 24,1% du total glané en Espagne.
À Rio, la proportion s'élève à 28,6% (12 sur 42). Émilie Andéol, Charline Picon, Pénélope Leprévost et Estelle Mossely ont été sacrées championnes olympiques - pour la dernière, c'est du jamais vu dans l'histoire de la boxe française. Les handballeuses, Clarisse Agbegnenou, Audrey Tcheuméo, Mélina Robert-Michon, Élodie Clouvel, Haby Niaré et Sarah Ourahmoune se sont parées d'argent, Camille Lecointre et Hélène Defrance de bronze, confirmant une tendance claire depuis la premier titre décroché par Marguerite Broquedis en tennis en 1912 à Stockholm. 

Ça va changer toute la donne, y compris dans la société

Béatrice Barbusse, sociologue du sport
Partager la citation

Pour Béatrice Barbusse, sociologue du sport, l'archétype de ces médaillées est la boxeuse Sarah Ourahmoune. "Elle est maman, a fait Sciences Po, ouvert une entreprise. Pour moi, c'est l'avenir et c'est l'avenir qui a déjà commencé. Aujourd'hui il y a des pionnières dont elle fait partie. Mais demain, ça rentrera, en tout cas je l'espère, dans la normalité".

Au Brésil, il y a eu un feu d'artifice de championnes au caractère bien trempé et au profil atypique. Et c'est là que se fera la différence à l'avenir pour les futures Émilie Andéol ou Estelle Mossely selon Béatrice Barbusse. "Elles auront dans la tête de gagner, elles ont maintenant des personnes auxquelles elles peuvent s'identifier et se dire 'pourquoi pas moi'. Ça les aidera non seulement dans leur sport, mais ça les aidera surtout dans leur vie en général et ça, ça va changer toute la donne, y compris dans la société".

À lire aussi
La candidature de Rio 2016 a été retenue le 2 octobre 2009 Jeux Olympiques
JO Rio 2016 : les soupçons de corruption se précisent
>
Jo Rio 2016 : les Françaises se sont affirmées Crédit Média : Isabelle Langé | Durée : | Date :

Les médaillées françaises aux JO d'été depuis 1948 :

Rio : 12 médailles sur 42 (10 en or, 18 en ragent, 14 en bronze), soit 28,6% du totalOr (4) : Émilie Andéol (judo), Charline Picon (planche à voile), Estelle Mossely (boxe), Pénélope Leprévost (saut d'obstacles par équipes avec Roger Yves Bost, Philippe Rozier et Kévin Staut)Argent (7) : Clarisse Agbegnenou (judo), Audrey Tcheuméo (judo), Mélina Robert-Michon (lancer du disque), Élodie Clouvel (pentathlon moderne), Haby Niaré (taekwondo), Sarah Ourahmoune (boxe), équipe de France de handball 
Bronze (1) : Camille Lecointre et Hélène Defrance (voile)

Londres : 15 sur 35 (11, 11, 13), soit 42, 9%Or (4) : Émilie Fer (canoë-kayak slalom), Lucie Décosse (judo), Camille Muffat (400 m nage libre), Julie Bresset (VTT)
Argent (4) : équipe de France de basket, Camille Muffat (200 m nage libre), Anne-Caroline Graffe (taekwondo), Céline Goberville (tir)
Bronze (7) : Priscilla Gneto (judo), Automne Pavia (judo), Gévrise Émane (judo), Audrey Tcheuméo (judo), relais 4x200 m nage libre, Marlène Harnois (taekwondo), Delphine Réau-Racinet (tir)

Pékin : 8 sur 41 (7, 16, 18), soit 19,5 %Or (1) : Anne-Caroline Chausson (BMX)
Argent (2) : Laetitia Le Corguillé (BMX), Lucie Décosse (judo)
Bronze (5) : Marie Delattre et Anne-Laure Viard (canoë-kayak en ligne), Stéphanie Possamaï (judo), Gwladys Épangue (taekwondo), tir à l'arc par équipes

Athènes : 16 sur 33 (11, 9, 13), soit 48,5%Or (3) : Émilie Le Pennec (gymnastique), Laure Manaudou (400 m nage libre), Faustine Merret (planche à voile)
Argent (6) : Laura Flessel (épée), Frédérique Jossinet (judo), Malia Metella (50 m nage libre), Laure Manaudou (800 m nage libre), Myriam Baverel (taekwondo), Amélie Mauresmo (tennis)
Bronze (7) : relais 4x100 m, épée par équipes, Maureen Nisima (épée), Lise Legrand (lutte), Anna Gomis (lutte), Laure Manaudou (100 m dos), Solenne Figuès (200 m nage libre)

Sydney : 12 sur 38 (13, 14, 11), soit 31,6 %Or (3) : Félicia Ballanger (cyclisme sur piste, keirin et 500 m), Séverine Vandenhende (judo)
Argent (5) : Brigitte Guibal (canoë-kayak slalom), Marion Clignet (cyclisme sur piste, poursuite individuelle), Céline Brun (judo), Roxana Maracineanu (200 m dos), Delphine Racinet (tir)
Bronze (4) : Anne-Lise Bardet (canoë-kayak slalom), Jeannie Longo (contre-la-montre), Laura Flessel (épée), Virginie Dedieu et Myriam Lignot (natation synchronisée)
Atlanta : 16 sur 37 (15, 7, 15), soit 43,2%Or (8) : Marie-José Pérec (200 m, 400 m), Félicia Ballanger (cyclisme sur piste, vitesse individuelle), Nathalie Even (cyclisme sur piste, course aux points), Jeannie Longo (course sur route), Laura Flessel (épée), épée par équipes, Marie-Claire Restoux (judo)
Argent (3) : Marion Clignet (cyclisme sur piste, poursuite individuelle), Jeannie Longo (contre-la-montre), Valérie Barlois (épée)
Bronze (5) : Patricia Girard (100 m haies), Hélène Cortin et Christine Gossé (aviron), Myriam Fox (canoë-kayak slalom), Alexandra Ledermann (équitation), Christine Cicot (judo)

Barcelone : 7 sur 29 (8, 5, 16), soit 24,1%Or (3) : Marie-José Pérec (400 m), Cécile Nowak (judo), Catherine Fleury (judo)
Argent (1) : Jeannie Longo (course sur route)
Bronze (3) : Laetitia Meignan (judo), Natalina Lupino (judo), Catherine Plewinski (100 m papillon)

Séoul : 2 sur 16 (6, 4, 6), soit 12,5%Argent (1) : Margit Otto Crepin (équitation)
Bronze (1) : Catherine Plewinski (100 m nage libre)

Los Angeles : 3 sur 28 (5, 7, 16), soit 10,7%
Bronze (3) : Michèle Chardonnet (100 m haies), fleuret par équipes, Catherine Poirot (100 m brasse)
Moscou : 2 sur 14 (6, 5, 3), soit 14,3%
Or (2) : Pascale Trinquet (fleuret), fleuret par équipes
Montréal : 1 sur 9 (2, 3, 4),soit 11,1%

Argent (1) : fleuret par équipes
Munich 1972 : 0 sur 13 (2, 4, 7)

Mexico 1968 : 1 sur 15 (7, 3, 5), soit 6,7%

Or (1) : Colette Besson (400 m)
Tokyo 1964 : 3 sur 15 (1, 8, 6), soit 20%

Argent (3) : Maryvonne Dupureur (800 m), Janou Lefèbvre (obstacles par équipes), Christine Caron (100 m dos)
Rome 1960 : 0 sur 5 (0, 2, 3)

Melbourne 1956 : 1 sur 14 (4, 4, 6), soit 7,1%
Bronze (1) : Renée Garilhe (fleuret)
Helsinki 1952 : 1 sur 18 (6, 6, 6), soit 5,6%
Argent (1) : Mady Moreau (plongeon)
Londres 1948 : 4 sur 29 (10, 6, 13), soit 13,8%

Or (2) : Micheline Ostermeyer (lancer du poids et du disque)Bronze (2) : Micheline Ostermeyer (hauteur), Jacqueline Mazéas (disque)

La rédaction vous recommande
Lire la suite
JO Rio 2016 Jeux Olympiques Athlétisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784553545
EN IMAGES - JO Rio 2016 : les femmes toujours pourvoyeuses de médailles
EN IMAGES - JO Rio 2016 : les femmes toujours pourvoyeuses de médailles
DÉCRYPTAGE - À l'image d'Estelle Mossely, première championne olympique de boxe de l'histoire de son pays, les femmes ont brillé au Brésil, rapportant 12 des 42 médailles.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/en-images-jo-rio-2016-encore-un-bon-cru-pour-les-francaises-7784553545
2016-08-23 20:09:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/fyk1G7ssX7gzUdHblRsUvw/330v220-2/online/image/2016/0819/7784513309_la-francaise-estelle-mossely-en-aout-2016-au-bresil.jpg