1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Earvin Ngapeth : le procès pour l'agression d'un contrôleur SNCF renvoyé au 22 février
1 min de lecture

Earvin Ngapeth : le procès pour l'agression d'un contrôleur SNCF renvoyé au 22 février

La star du volley français est poursuivie en correctionnelle. Earvin Ngapeth conteste les faits.

Earvin Ngapeth avec l'équipe de France le 11 octobre 2015
Earvin Ngapeth avec l'équipe de France le 11 octobre 2015
Crédit : AFP/M.Bertorello
Gregory Fortune & AFP

Earvin Ngapeth doit être jugé pour des faits de violences sur un agent exploitant, outrage et entrave à la circulation d'un train. La justice lui reproche d'avoir frappé, le 21 juillet dernier, un contrôleur auquel il aurait demandé de retarder le départ d'un TGV Paris-Bordeaux à la gare Montparnasse pour attendre un ami. "Il est bien évident que je n'ai jamais tabassé qui que ce soit, pas plus que je n'aurais soi-disant pris la grosse tête et aurais demandé à faire arrêter un train pour mon bon plaisir", a toutefois démenti le réceptionneur-attaquant de l'équipe de France, âgé de 24 ans.
"Les déclarations du contrôleur ont été corroborées par des témoins", a néanmoins affirmé lundi 2 novembre à l'AFP l'avocat de la SNCF, Me François-Régis Calandreau assurant que "les contre-vérités" énoncées par le joueur "seront démenties à l'audience". Deux jours avant cette altercation, Earvin Ngapeth avait été élu meilleur joueur du tournoi de la Ligue mondiale au Brésil, où l'équipe de France avait remporté le premier titre international de son histoire

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/