1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Disparition de Peng Shuai : la joueuse de tennis est "en sécurité" selon le patron de la WTA
1 min de lecture

Disparition de Peng Shuai : la joueuse de tennis est "en sécurité" selon le patron de la WTA

VU DANS LA PRESSE - Le patron de la WTA Steve Simon a confié à un journaliste du New York Times, que la WTA avait "reçu la confirmation que la joueuse Peng Shuai est en sécurité".

La Chinoise Peng Shuai face à la Japonaise Nao Hibino lors de l'Open d'Australie à Melbourne, le 21 janvier 2020.
La Chinoise Peng Shuai face à la Japonaise Nao Hibino lors de l'Open d'Australie à Melbourne, le 21 janvier 2020.
Crédit : Greg WOOD / AFP
William Vuillez

L'inquiétude monte dans le monde du tennis après la disparition de Peng Shuai, tenniswoman chinoise qui n'a plus donné signe de vie depuis une dizaine de jours après avoir accusé de viol l'un des dirigeants de son pays sur son compte Weibo. Depuis quelques jours, le hashtag #WhereIsPengShuai a vu le jour sur les réseaux sociaux et plusieurs acteurs du tennis ont appelé la WTA (l'Association des joueuses de tennis) à réagir. 

La WTA a donc publié un communiqué ce dimanche dans lequel elle juge ces événements "très préoccupants". "Son accusation concernant la conduite d'un ancien dirigeant chinois, impliquant une agression sexuelle, doit être traitée avec le plus grand sérieux. Nous attendons que cette question soit traitée correctement, ce qui signifie que les allégations doivent faire l'objet d'une enquête complète, équitable, transparente et sans censure", écrit Steve Simon, patron de la WTA dans ce communiqué. 

À la suite de ce communiqué, Steve Simon a confié à un journaliste du New York Times, que la WTA avait "reçu la confirmation de plusieurs sources, dont l'Association chinoise de tennis, qu'elle est en sécurité et qu'elle ne fait l'objet d'aucune menace physique" ajoutant que "personne associé au WTA Tour, y compris les officiels et les joueurs actifs, n'avait pu la joindre directement pour confirmer son statut".

"Je crois comprendre qu'elle est à Pékin en Chine, mais je ne peux pas le confirmer car je ne lui ai pas parlé directement", a déclaré Steve Simon au New York Times. Sur les réseaux sociaux, ces explications n'ont pas suffi pour de nombreux internautes et personnalités en lien avec le monde du tennis, qui dénoncent le manque d'indépendance de la fédération chinoise.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/