2 min de lecture Cyclisme

Cyclisme : les trois solutions de Marc Madiot pour réduire les accidents

REPLAY / RÉACTION - Après les décès coup sur coup des jeunes Belges Antoine Demoitié et Daan Myngheer, le patron de la formation FDJ réclame plusieurs changements dans l'organisation des courses.

Générique 2 Le Journal des Sports Le Service des Sports
>
Cyclisme : les trois solutions de Marc Madiot pour réduire les accidents Crédit Image : GUILLAUME SOUVANT / AFP | Crédit Média : Christian Ollivier | Durée : | Date : La page de l'émission
GrégoryFortune77
Gregory Fortune
et Christian Ollivier

Le cyclisme sur route vit des heures tragiques. Dans la nuit de dimanche 27 au lundi 28 mars, Antoine Demoitié, un coureur belge de 25 ans, est décédé des suites de ses blessures après avoir été percuté par une moto à la suite d'une chute lors de la classique Gand-Wevelgem. 24 heures plus tard, c'est son compatriote Daan Myngheer, de trois ans son cadet, qui s'est éteint après avoir été victime d'un infarctus lors de la première étape du Critérium international autour d'Ajaccio.

Si le deuxième cas est malheureusement difficile voire impossible à prévenir, le premier a soulevé un flot de questions autour de la sécurité des coureurs. Le comportement des motos suiveuses et de leurs pilotes est particulièrement pointé du doigt. Pour Marc Madiot, directeur sportif de l'équipe FDJ et président de la Ligue nationale du cyclisme, il est urgent de repenser complètement l'organisation des courses.

1. Revoir la qualité du matériel

Cela va sans dire mais cela va mieux en le disant. "Pour faire une course cycliste, il faut des coureurs sur une bicyclette, rappelle l'ancien coureur professionnel (1980-1994). Je pense qu'il faut revoir la réglementation en terme de qualité du matériel utilisé par les coureurs, notamment sur le poids des bicyclettes".

À lire aussi
Thibault Pinot, vainqueur du tour de Lombardie 2018 cyclisme
Les actualités de 8h - Thibaut Pinot remporte le Tour de Lombardie

2. Modifier l'utilisation des véhicules

"Deuxième point, poursuit le double vainqueur de Paris-Roubaix : sur les véhicules utilisés en course, que ce soit les motos ou les voitures, il y a forcément des choses à changer et à modifier". Marc Madiot ne précise toutefois pas dans quel sens il souhaite aller.

3. Réduire le nombre de coureurs

"Le 3e point, c'est le format des courses, la densité du peloton et l'importance du nombre d'équipes et de coureurs présents sur une course. Aujourd'hui on est à 8 coureurs sur une course d'une journée et à 9 sur un grand tour, je pense qu'il faut aller vers une diminution. Ça donnerait un peu plus de souplesse à l'évolution de la course", explique-t-il.

La voie publique de moins en moins adaptée ?

"La voie publique, aujourd'hui, est de moins en moins adaptée pour une course cycliste, conclut le Chevalier de la Légion d'honneur. On le voit bien avec les ralentisseurs, les rétrécissements, les bandes blanches, etc. C'est de plus en plus délicat pour faire évoluer une course cycliste qui va de plus en plus vite. Le risque zéro, encore une fois, n'existera pas. Ça fait partie des risques du métier. Mais le pourcentage de risque augmente trop".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cyclisme Accident Décès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782596428
Cyclisme : les trois solutions de Marc Madiot pour réduire les accidents
Cyclisme : les trois solutions de Marc Madiot pour réduire les accidents
REPLAY / RÉACTION - Après les décès coup sur coup des jeunes Belges Antoine Demoitié et Daan Myngheer, le patron de la formation FDJ réclame plusieurs changements dans l'organisation des courses.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/cyclisme-les-trois-solutions-de-marc-madiot-pour-reduire-les-accidents-7782596428
2016-03-29 19:10:40
https://cdn-media.rtl.fr/cache/1ZuC7Zt6hE2SZ6toP0vcRQ/330v220-2/online/image/2016/0329/7782596608_marc-madiot-entre-nacer-bouhanni-et-arnaud-demare-en-juin-2014.jpg