1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Coupe du monde de rugby 2015 : Maïtena Biraben raconte son dernier France-Angleterre
1 min de lecture

Coupe du monde de rugby 2015 : Maïtena Biraben raconte son dernier France-Angleterre

REPLAY - CHRONIQUE - Du 14 au 18 septembre, des personnalités de divers horizons partagent leur amour du rugby à travers un souvenir marquant.

Maïtena Biraben en novembre 2014
Maïtena Biraben en novembre 2014
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Coupe du monde de rugby 2015 : Maïtena Biraben raconte son dernier France-Angleterre
01:01
Gregory Fortune & Le Service des Sports

Durant toute la semaine précédant le coup d'envoi de la 8e édition de la Coupe du monde de rugby (18 septembre-31 octobre en Angleterre et au Pays de Galles), retrouvez chaque jour (6h10) sur RTL la chronique "Passionnément rugby". Des personnalités évoquent un souvenir marquant leur attachement pour le ballon ovale.

Lundi 14 septembre, Maïtena Biraben est la première en piste. La nouvelle présentatrice du Grand Journal de Canal+ est justement une véritable passionnée de rugby ; elle a collaboré avec la station de la rue Bayard lors du Mondial 2007, aux côtés, notamment, de Patrick Sébastien et Pierre Salviac. Samedi 22 août, elle était présente dans les tribunes du Stade de France pour un test-match face à l'Angleterre.
Problème : son "amoureux" comme elle le présente, "a une grand-mère anglaise et a passé toute son enfance et toutes ses vacances en Angleterre". Ils assistent pourtant au match ensemble. "Nous arrivons au stade et là je luis dis : 'T'es mort'. Évidemment il ricane en me tapant gentiment sur l'épaule".

Une fois à la maison, je lui ai fait un plaquage

Maïtena Biraben

"Le match commence poursuit la Franco-Suisse de 48 ans (...), et puis je sens mon amoureux, qui mesure quand même deux mètres, qui se rétrécit petit à petit dans sa chaise (la France mène rapidement 9-0, ndlr). Et puis ça vient se gâcher cette histoire, parce que ça devient très difficile de se lever à côté de l'homme qu'on aime en hurlant 'vas-y, tue le !', alors que lui il est train de tomber en dépression..."

La France s'imposera finalement 25-20. Les tourtereaux, malgré "un retour un peu compliqué", finiront par se réconcilier. "Et puis une fois à la maison, je lui ai fait un plaquage", précise la malicieuse Maïtena Biraben. 

Les vedettes attendues de la Coupe du monde de rugby 2015
Les vedettes attendues de la Coupe du monde de rugby 2015
Crédit : AFP
Les stades de la Coupe du monde de rugby 2015
Les stades de la Coupe du monde de rugby 2015
Crédit : AFP
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/