1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Coupe Davis : la France et la malédiction de la terre battue
1 min de lecture

Coupe Davis : la France et la malédiction de la terre battue

DÉCRYPTAGE - Face à la Suisse, la France a enchaîné une cinquième défaite consécutive en finale de Coupe Davis sur terre battue.

Clément, Tsonga, Monfils et Benneteau ont le visage fermé après leur défaite en finale de Coupe Davis dimanche 23 novembre 2014
Clément, Tsonga, Monfils et Benneteau ont le visage fermé après leur défaite en finale de Coupe Davis dimanche 23 novembre 2014
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Clément, Tsonga, Monfils et Benneteau ont le visage fermé après leur défaite en finale de Coupe Davis dimanche 23 novembre 2014
En 2002 à Paris, l'équipe de France de Guy Forget avait cédé sous les assauts russes en finale
En 1999, les Français se sont inclinés en finale de Coupe Davis à Nice face à l'Australie
A l'issue du double, Henri Leconte (par terre) et Yannick Noah s'étaient inclinés face à John McEnroe et Peter Fleming
Jacques Brugnon, Henri Cochet, René Lacoste et Jean Borotra ont remporté six Coupe Davis entre 1927 et 1932
Clément, Tsonga, Monfils et Benneteau ont le visage fermé après leur défaite en finale de Coupe Davis dimanche 23 novembre 2014 Crédits : PHILIPPE HUGUEN / AFP
En 2002 à Paris, l'équipe de France de Guy Forget avait cédé sous les assauts russes en finale Crédits : JACQUES DEMARTHON / AFP
En 1999, les Français se sont inclinés en finale de Coupe Davis à Nice face à l'Australie Crédits : JACQUES DEMARTHON / AFP
A l'issue du double, Henri Leconte (par terre) et Yannick Noah s'étaient inclinés face à John McEnroe et Peter Fleming Crédits : STF / AFP
Jacques Brugnon, Henri Cochet, René Lacoste et Jean Borotra ont remporté six Coupe Davis entre 1927 et 1932 Crédits : ARCHIVE / AFP
1/1
Claire Gaveau
Claire Gaveau

Dix finales de Coupe Davis sur terre battue pour un résultat partagé de cinq victoires et cinq défaites. Mais après la défaite de Richard Gasquet face à Roger Federer qui a offert le Saladier d'argent à la Suisse dimanche (3-1), le choix de la terre battue revient sur le devant de la scène.

Dans le détail, l'équipe de France a enchaîné une cinquième défaite consécutive sur le sol ocre en finale de cette "Coupe du monde" de la balle jaune. Jo-Wilfried Tsonga et les tricolores n'ont pas réussi à vaincre la malédiction de la terre battue

Les "Quatre mousquetaires", rois de la terre battue

Dans une époque où le tennis était encore bien différent, Jean Borotra, Henri Cochet, René Lacoste et Jacques Brugnon s'imposaient comme les maîtres absolus de la discipline avec six victoires consécutives dont cinq sur terre battue entre 1927 et 1932. Autant dire que depuis 1932, l'équipe de France n'a plus gagné une seule de ses finales sur la terre ocre. En 1933 tout d'abord, mais surtout en 1982, 1999, 2002 et donc 2014. 

Que ce soit à Paris, Grenoble ou Nice, Henri Leconte, Yannick Noah, Sébastien Grosjean, Arnaud Clément, Cédric Pioline se sont tous cassés les dents sur cette surface avant la chute de Richard Gasquet, Jo-Wilfried Tsonga, Gaël Monfils et Julien Benneteau à Lille. 

À lire aussi

Malgré les 27.000 supporters et la ferveur nationale, les Bleus n'ont rien pu faire face à Roger Federer et Stanislas Wawrinka qui ont remporté leur premier Saladier d'argent. La France s'est elle inclinée pour la troisième fois consécutive en finale après ces défaites face à la Russie (2002) et la Serbie (2010).

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/