2 min de lecture Coupe Davis

Coupe Davis : "J'ai vraiment l'adhésion de toute l'équipe", affirme un Yannick Noah "très excité"

REPLAY / INVITÉ RTL - De retour au poste de capitaine des Bleus, le vainqueur de Roland-Garros en 1983 a hâte de défier le Canda, du 4 au 6 mars en Guadeloupe au 1er tour de l'édition 2016.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Coupe Davis : "J'ai vraiment l'adhésion de toute l'équipe", affirme un Yannick Noah "très excité" Crédit Image : THOMAS SAMSON / AFP | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Il ne cache pas. Yannick Noah est heureux que les choses sérieuses approchent "enfin". Capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis de 1990 à 1992 puis de 1995 à 1998 l'ancien joueur aujourd'hui âgé de 55 ans est de retour aux affaires pour cette édition 2016. Cinq mois après sa nomination en remplacement d'Arnaud Clément, il sera sur le banc pour la rencontre face au Canada (4-6 mars). "C'est vrai que moi ce qui m'intéresse c'est d'être sur le terrain, d'aller bosser, de me retrouver avec l'équipe. On est prêt à en découdre. J'ai trouvé le temps un peu long", a-t-il confié mercredi 17 février, quelques heures après l'annonce des joueurs retenus pour ce 1er tour.

Le seul vainqueur d'un tournoi du Grand Chelem dans l'ère Open (depuis 1968), Roland-Garros en 1983, a forcément été interrogé sur les récents propos de Gaël Monfils ("Avec beaucoup d'honnêteté et de recul, on n'est pas forcément tous contents d'aller en Guadeloupe. Beaucoup d'entre nous préféraient jouer en Europe, 80%"). Pour lui, c'est de l'histoire ancienne et le joueur ne pensait pas forcément ce qu'il a dit. "Ce que j'ai retenu de ce qu'avait dit Gaël, c'est qu'il était à 800% pour l'idée d'aller à la Guadeloupe mais que certains joueurs n'étaient pas d'accord au départ. Il y a eu une discussion". 

Je suis prêt, vous pouvez pas savoir

Yannick Noah
Partager la citation

Désormais, Noah l'assure : il a "vraiment l'adhésion de toute l'équipe. Ça, c'est déjà un premier point, essentiel, à savoir que les gars sont prêts à faire tous les efforts pour être prêts le jour J". Et d'assurer que "cette adhésion, elle existe depuis le début. J'ai accepté d'avoir ce rôle là parce que je sentais après avoir parlé avec les joueurs qu'il y avait vraiment cette adhésion totale". Il a redemandé récemment à Monfils si ça lui faisait vraiment plaisir d'aller jouer à la Guadeloupe. "Il m'a répondu que c'était quelque chose dont il rêvait depuis qu'il est né".

Le chanteur est désormais pleinement tourné vers le match contre l'équipe de Milos Raonic. "Je suis prêt, vous pouvez pas savoir. Il me tarde. Il y a beaucoup d'adrénaline quand j'y pense. Je suis très excité". Surtout, il voit plus loin est estime que la France a "beaucoup plus de chances" de soulever à nouveau le Saladier d'Argent qu'en 1991 et 1996. Noah a en tout cas bien l'intention de rappeler aux Tsonga, Gasquet, Simon et Monfils "ce que c'est le sentiment lorsqu'on gagne une balle de match d'une finale tous ensemble, qu'on se regarde, qu'on regarde les gens qu'on aime dans les tribunes, les supporters". La France n'a plus remporté la Coupe Davis depuis 2001.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe Davis Yannick Noah
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants