2 min de lecture Coupe Davis

Coupe Davis : Federer et Wawrinka font l'impasse, la France et la Serbie ont une carte à jouer

Les deux héros de l'édition 2014 ayant décidé de faire l'impasse, la France et la Serbie s'annoncent comme les deux principaux favoris cette année de la Coupe Davis, avant le premier tour ce week-end.

Roger Federer et Stan Wawrinka le 22 novembre 2014
Roger Federer et Stan Wawrinka le 22 novembre 2014 Crédit : AFP/D.Charlet
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La place est libre. Roger Federer et Stan Wawrinka ayant décidé de faire l'impasse, la France et la Serbie s'annoncent comme les deux principaux favoris cette année de la Coupe Davis, avant le premier tour ce week-end.

Après avoir offert son premier Saladier d'argent à la Suisse, en triomphant en France (3-1) en novembre dernier, Federer et Wawrinka ont décidé de donner cette année à nouveau la priorité à leur carrière individuelle.

Ils ne sont donc pas du déplacement de la sélection helvétique en Belgique. Mais ils reviendront très certainement lui prêter main forte en septembre en cas de barrage, pour éviter une relégation dans le groupe I.

Une défense du titre compliquée

En Belgique, la Suisse alignera en simples Henri Laaksonen, le N.344 mondial, et Michael Lammer (N.576). Ce dernier est le seul membre de l'équipe à avoir pris part à l'aventure de 2014.

À lire aussi
Le président de l'ITF David Haggerty et le président de Kosmos Gérard Piqué le 14 février 2019 à Madrid tennis
Coupe Davis 2019 : programme, format, diffusion TV... Tout ce qu'il faut savoir

"Ce n'est pas facile", convient Severin Lüthi, le capitaine suisse. "Il y a une grosse différence entre Roger, Stan et les autres gars. Mais mon job c'est de leur montrer qu'il y a des joueurs derrière qui sont prêts à faire de leur mieux. Nous donnerons notre maximum."

Même avec l'absence vendredi en simple du N.1 belge David Goffin (N.21), blessé aux côtes et que son capitaine semble avoir voulu préserver pour les deux journées suivantes, les chances de la Suisse de survivre à ce premier tour sont minces.

L'Espagne reléguée, la République tchèque diminuée

Alors que l'Espagne, victorieuse notamment en 2008, 2009 et 2011, est reléguée dans le groupe I, que la République tchèque, vainqueur en 2012 et 2013, recevra l'Australie sans ses deux stars Tomas Berdych et Radek Stepanek, la France et la Serbie paraissent disposer du plus gros potentiel.

Avec ses cinq joueurs dans le top 30, la France a une richesse d'effectif sans aucun équivalent. Mais elle va devoir démontrer qu'elle a tiré un trait sur sa finale 2014 et est à nouveau d'attaque pour repartir à la conquête du Saladier.

Ce premier tour ne s'annonce pourtant pas comme une promenade de santé pour les Français, qui se déplacent en Allemagne sans Jo-Wilfried Tsonga (N.13), blessé à un bras, ni Richard Gasquet (N.25), touché au dos.

Les Allemands, qui avec une équipe bis avaient bousculé la France en quarts de finale l'an passé, en menant 2-0 avant de perdre 2-3, espèrent bien faire mieux cette fois-ci, avec le retour de leur N.1 Philipp Kohlschreiber (N.28).

Le retour du Djoker

La Serbie, qui ne peut rencontrer la France avant la finale, a beaucoup moins à craindre de la Croatie qu'elle reçoit. Les Serbes peuvent compter sur la présence du N.1 mondial Novak Djokovic, qui signe son retour dans la compétition.

Les Croates n'ont pas grand-chose à espérer sans Marin Cilic, le vainqueur de l'US Open en septembre dernier qui n'a toujours pas joué cette saison en raison d'une blessure à une épaule.

Mais cette rencontre sera l'occasion d'admirer la dernière merveille croate, le jeune Borna Coric (N.61), récent tombeur à 18 ans du Britannique Andy Murray en quart de finale à Dubaï.

Lors de ce premier tour, on suivra aussi le duel entre le Canada de Milos Raonic (N.6) et le Japon de Kei Nishikori (N.4), deux des représentants de la relève du tennis mondial.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe Davis France Serbie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants