2 min de lecture Rugby

Champions Cup : le RC Toulon s'impose face à Clermont et signe un triplé historique

COMPTE-RENDU - En dominant l'ASM Clermont à Twickenham, le RC Toulon a signé une troisième victoire consécutive sur la scène européenne. Une première.

Le RC Toulon a été sacré pour la troisième fois consécutive
Le RC Toulon a été sacré pour la troisième fois consécutive Crédit : AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Le Pilou Pilou va une nouvelle fois résonner ! Si Clermont voulait sa revanche, c'est bel et bien Toulon qui reste le maître d'Europe. Au terme d'une finale de haute volée, Toulon a une nouvelle fois été sacré champion d'Europe, et ce pour la troisième année consécutive. Un triplé historique alors qu'aucune équipe n'avait réussi telle performance auparavant.

Dès les premières secondes du match, l'ASM Clermont a donné la cadence derrière un magistral Nick Abendanon. Son cadrage-débordement lançait les débats alors que Camille Lopez concluait au pied une nette domination clermontoise avant un essai de l'international tricolore, Wesley Fofana (11-3, 26e). Mais il en fallait plus pour renverser la montagne varoise. 

Nick Abendanon, le match quasi parfait

Leigh Halfpenny gardait les siens au contact avant que Mathieu Bastareaud ne profite d'un jeu au pied mal ajusté pour donner, et ce pour la première fois du match, l'avantage aux Rouges et Noirs juste avant la mi-temps (11-16, 40e). Un essai synonyme de libération pour les joueurs de Bernard Laporte qui allaient revenir avec un véritable engagement en seconde période pour compter jusqu'à 8 points d'avance grâce à la botte de l'arrière gallois, Leigh Halfpenny.

L'ASM Clermont semblait dès lors impuissante avant un ultime sursaut pour une fin de match haletante. Nick Abendanon, encore lui, se distinguait après une longue séquence clermontoise dans les 22 mètres adverses. L'arrière anglais, à la réception d'un ballon dégagé par Brian Habana, relançait alors le cuir, jouait un petit coup de pied pour lui même avant d'aplatir le second essai de la partie pour les coéquipiers d'Aurélien Rougerie. 

Toulon sous pression, Toulon champion

À lire aussi
Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert le 24 novembre 2018 à Villeneuve-d'Ascq sondage
Coupe Davis : 59% des Français approuvent la nouvelle formule sur une semaine

Mais l'expérience est belle et bien toulonnaise ces dernières années. Dans un premier temps, Drew Mitchell a répondu à Nick Abendanon en inscrivant un splendide essai en solitaire, résistant aux retours de six joueurs. Leigh Halfpenny aurait pu tuer les derniers espoirs, sans succès. Avec six points de retard, les joueurs de Franck Azéma ont alors lancé leur dernière force dans la bataille. 

Mais les approximations ont anéanti les dernières chances. Ludo Radosavljevic, d'abord, n'a pas trouvé la touche avant que Camille Lopez ne rende le cuir aux Toulonnais sur un coup de pied en diagonale mal négocié. Les Toulonnais n'en demandaient pas tant et peuvent dorénavant savourer cette nouvelle étoile dorée. 

Toulon, encore un peu plus dans l'histoire

Après une année 2014 historique où le RC Toulon a conservé son titre européen avant de signer un magnifique doublé Coupe d'Europe-Top 14, les hommes de Mourad Boudjellal continuent sur leur lancée. Si le Stade Toulousain caracole toujours en tête du palmarès européen avec quatre sacres (1996, 2003, 2005, 2010), les Varois reviennent à hauteur du Leinster (2009, 2011,2012).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rugby Coupe d'Europe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants