2 min de lecture Biathlon

Biathlon : Martin Fourcade décidera "après les JO 2018 de la suite à donner à sa carrière"

REPLAY / INVITÉ RTL - Martin Fourcade s'est une nouvelle fois distingué en remportant quatre médailles d'or lors des championnats du monde à Oslo.

fallait l'inviter- Fallait l'inviter Isabelle Choquet iTunes RSS
>
Martin Fourcade décidera "après les JO 2018 de la suite à donner à sa carrière". Crédit Image : JONATHAN NACKSTRAND / AFP | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et Claire Gaveau

Il est presque irrésistible. Martin Fourcade trône sur sa discipline et ne cesse de marquer l'histoire de son sport à l'image de la légende norvégienne Ole Einar Bjoerndalen. Et si le biathlète français n'a pas réussi l'exploit de réaliser un sans-faute, il repart tout de même d'Oslo avec quatre médailles d'or, dont trois titres glanés en individuel, et aussi une médaille d'argent. "Je retiens la joie de ces quatre titres, les émotions vécues, la combativité. Ce n'est pas facile de se réinventer quand on a gagné", explique Martin Fourcade au micro de RTL.

Des performances exceptionnelles qui ont permis à l'athlète français de se faire un nom dans une discipline peu médiatisée en France. Bien loin de l'engouement norvégien. "C'est une histoire de culture. La Norvège est entièrement recouverte par la neige contrairement à la France, lance-t-il. Mais on fait un sport très télégénique, facile à comprendre, à regarder et c'est ça que j'ai envie de partager avec les gens". 

Il y a beaucoup de travail, de sacrifices mais aussi une touche de magie

Martin Fourcade
Partager la citation

Et si Martin Fourcade est aujourd'hui une référence de son sport, le chemin est encore long. "Il y a beaucoup de travail, de sacrifices mais aussi une touche de magie. Ce sont des périodes et je ne prends pas tout cela pour acquis", nuance-t-il alors que les débuts ont été moins glorieux avec de nombreuses difficultés en catégorie junior.

Une fin de carrière en 2018 ?

Le tournant ? Une médaille d'argent décroché à Vancouver alors que son frère, Simon, était pourtant le favori. "C'est une histoire particulière, on n'est pas habitué à se battre, à s'affronter avec son frère. Surtout nous, on avait une relation très fraternelle. Il y a des incompréhensions qui se créent mais finalement on a réussi à s'écouter et à prendre cela comme des grands garçons. Aujourd'hui je partage toujours cette passion avec mon frère et c'est un des grands bonheurs de ma carrière".

À lire aussi
De gauche à droite, Simon Destieux, Martin Fourcade et Quentin Fillon Maillet biathlon
Biathlon : quadruplé historique, quatre Français aux premières places à Östersund

Et si à court terme le champion français à la tête tournée vers les finales de Coupe du monde, les Jeux Olympiques de 2018 occupent déjà une place certaine. Une compétition olympique qui pourrait marquer la fin de sa carrière alors que Ole Einar Bjoerndalen est toujours en course à l'âge de 42 ans. "Je déciderai après les JO 2018 de PyeongChang de la suite à donner à ma carrière", explique celui qui est soutenu par l'armée de terre depuis 2008 et des partenaires privés. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Biathlon Martin Fourcade
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants