1 min de lecture Transat Jacques Vabre

12e Transat Jacques Vabre : Lalou Roucayrol victime d'une avarie, si près du but

À trois jours de l'arrivée à Itajaï des premiers Multi50 et monocoques Imoca, le trimaran "Arkéma" barré par Lalou Roucayrol et César Dohy est victime d'une avarie de coque au large des côtes Brésiliennes

Le bateau Arkema de Lalou Roucayrol et César Dohy
Le bateau Arkema de Lalou Roucayrol et César Dohy Crédit : Vincent Olivaud / Team Arkema Lalou Multi
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

C'est à 17h40 ce dimanche 8 novembre (heure française) que Lalou Roucayrol et César Dohy qui pointaient à la deuxième place de la catégorie Multi 50 (à 1.200 milles de l'arrivée) ont contacté la Direction de Course de la Transat Jacques Vabre pour leur faire part d’un problème de délaminage de la coque centrale du puits de dérive jusqu’à l’étrave.

Plutôt que de réparer en mer, l'équipage a décidé de se dérouter vers Salvador de Bahia afin de renforcer la coque et terminer la Transat. Pendant ce temps, il reste au minimum encore trois jours de mer pour le leader des Multi-50, le trimaran barré par Erwan Le Roux et Giancarlo Pedote était ce dimanche soir à 850 milles du but. Son arrivée à Itajaí est prévue mercredi en matinée.

On a eu des problèmes techniques à résoudre

Armel Le Cléach, skipper
Partager la citation

Même car de figure pour les trois bateaux en tête de la classe IMOCA, actuellement au large de Salvador de Bahia et de Vitoriá. C'est toujours Vincent Riou et Sébastien Col qui mènent la danse devant Armel Le Cléach et Erwan Tabarly. 

À lire aussi
Antoine Carpentier et Maxime Sorel voile
Transat Jacques Vabre : folle victoire pour Sorel et Carpentier en Class40

"On a eu des problèmes techniques à résoudre. Des problèmes d’énergie. Maintenant ça va et ça avance bien. C’est le dernier sprint. L’objectif est de se rapprocher du premier pour être à la bagarre jusqu’au bout" a déclaré dimanche Armel Le Cléach, qui avait près de 50 milles d'avance sur le troisième monocoque 60 pieds, celui de Yann Eliès et Charlie Dallin.


Enfin pas de changement en tête des Class40 à mi-chemin entre le Cap Vert et le Nord du Brésil. C'est toujours le duo Yannick Bestaven, Pierre Brasseur qui mène la flotte des monocoques 40 pieds. Depuis l'arrivée samedi des deux "Ultime" et le sacre de François Gabart et Pascal Bidegorry, il restait encore ce dimanche soir 23 bateaux en mer. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transat Jacques Vabre Voile Voile
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780427284
12e Transat Jacques Vabre : Lalou Roucayrol victime d'une avarie, si près du but
12e Transat Jacques Vabre : Lalou Roucayrol victime d'une avarie, si près du but
À trois jours de l'arrivée à Itajaï des premiers Multi50 et monocoques Imoca, le trimaran "Arkéma" barré par Lalou Roucayrol et César Dohy est victime d'une avarie de coque au large des côtes Brésiliennes
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/12e-transat-jacques-vabre-lalou-roucayrol-victime-d-une-avarie-si-pres-du-but-7780427284
2015-11-08 19:45:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/3XO3lYgHfEAbdNjTbXTAKw/330v220-2/online/image/2015/1108/7780427323_arkema-31-copyright-vincent-olivaud-team-arkema-lalou-multi.jpg