1 min de lecture États-Unis

McDonald's : aux États-Unis, un large mouvement dénonce le harcèlement sexuel

Des employés de McDonald's dans dix villes américaines se sont mis en grève pour protester, dans la lignée du mouvement #MeToo, contre le manque d'efforts faits par l'entreprise dans sa lutte contre le harcèlement sexuel.

Le personnel de McDonald's en grève pour dénoncer le harcèlement sexuel
Le personnel de McDonald's en grève pour dénoncer le harcèlement sexuel Crédit : Unsplash/Joshua Austin
ArièleBonte
Arièle Bonte
et AFP

Des attouchements ou des commentaires déplacés : voilà contre quoi se battent des employé(e)s de McDonald's, aux États-Unis. Le personnel s'est mis en grève, ce mardi 18 septembre, dans dix villes américaines car il reproche au géant de la restauration rapide de ne pas faire assez pour les protéger contre le harcèlement sexuel notamment de la part des managers sur les employé(e)s, des personnes aux emplois souvent très précaires.

"Je suis en grève et je suis ici aujourd'hui pour demander un changement", a expliqué Theresa Cervantes, 20 ans, venue manifester avec des dizaines d'autres personnes employées par McDonald's, dont pour la plupart sont des femmes, devant le siège social de l'entreprise, à Chicago. "Le harcèlement sexuel est un problème universel. C'est une maladie", a-t-elle ajouté.

Un large mouvement social

Les manifestations n'ont pas seulement eu lieu à Chicago mais aussi de Kansas City, au Texas, à Saint-Louis, dans le Missouri. Elles témoignent d'un large mouvement social lancé à la suite d'une plainte déposée, il y a quatre mois par plusieurs personnes employées par McDonald's, devant l'EEOC, l'agence fédérale chargée de promouvoir l'égalité dans le monde du travail.

À lire aussi
Jared Polis, le soir des élections de mi-mandat aux États-Unis, le 6 novembre 2018, à Denver, dans le Colorado États-Unis
Midterms 2018 : pour la première fois, un gouverneur élu ouvertement gay

"Nous ne pouvons plus accepter qu'un travailleur sur deux subisse de la violence sous la supervision" de McDonald's, a déclaré Karla Altmayer, organisatrice de la manifestation à Chicago.

La chaîne de restauration rapide a affirmé dans un communiqué disposer de "politiques, procédures et formations strictes" pour prévenir le harcèlement sexuel. Elle a souligné avoir également embauché des experts en matière de prévention et de réaction "pour faire évoluer nos politiques afin que quiconque travaillant pour McDonald's le fasse dans un environnement sûr chaque jour".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Harcèlement International
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794846136
McDonald's : aux États-Unis, un large mouvement dénonce le harcèlement sexuel
McDonald's : aux États-Unis, un large mouvement dénonce le harcèlement sexuel
Des employés de McDonald's dans dix villes américaines se sont mis en grève pour protester, dans la lignée du mouvement #MeToo, contre le manque d'efforts faits par l'entreprise dans sa lutte contre le harcèlement sexuel.
https://www.rtl.fr/girls/identites/mcdonald-s-aux-etats-unis-un-large-mouvement-denonce-le-harcelement-sexuel-7794846136
2018-09-19 10:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/D5IFKh6V3Ji-RpDt-mOPGw/330v220-2/online/image/2018/0919/7794846308_le-personnel-de-mcdonald-s-en-greve-pour-denoncer-le-harcelement-sexuel.jpg