3 min de lecture MeToo

Harvey Weinstein : retour sur l'affaire qui a bouleversé Hollywood

RÉCIT - Le 5 octobre 2017 sortait dans le "New York Times" un article dévoilant, sous couvert d'anonymat, des témoignages de femmes disant avoir été abusées sexuellement par le magnat d'Hollywood Harvey Weinstein.

Harvey Weinstein le 9 juillet 2018 à New York
Harvey Weinstein le 9 juillet 2018 à New York Crédit : JEFFERSON SIEGEL / POOL / AFP
Arièle Bonte
Arièle Bonte
Journaliste

Il y a tout juste un an débutait une séquence qui, encore aujourd'hui, interroge sur la façon dont on protège les femmes sur leur lieu de travail. Il a fallu attendre le plus grand scandale qu'ait connu Hollywood jusqu'à ce jour pour dévoiler au grand jour le comportement de certains hommes abusant de leur pouvoir. 

Retour en arrière. Le 5 octobre 2017, les journalistes du New York Times Jodi Kantor et Megan Twohey publient une première enquête sur Harvey Weinstein, producteur hollywoodien ultra puissant mais au nom encore quasiment inconnu aux yeux du grand public. "Harvey Weinstein a payé le silence de femmes qui l’accusaient de harcèlement sexuel pendant des décennies", titre le New York Times

Cette vaste enquête débute par l'histoire de l’actrice américaine Ashley Judd (Divergente). Il y a 20 ans, Harvey Weinstein l’a invitée dans sa chambre d’hôtel dans le quartier de Beverly Hill, à Los Angeles. Croyant à un petit déjeuner professionnel, la jeune actrice découvre alors le producteur en robe de chambre. Il lui demande un massage et lui propose de le regarder se doucher. Ashley Judd raconte alors s’être demandée "comment sortir d’ici au plus vite sans aliéner Harvey Weintein".  

Les témoignages, anonymes, se poursuivent. Tous décrivent le même mode opératoire. La chambre d’hôtel. Le peignoir. Les massages. Les propositions d’avances sexuelles en échange d’une carrière dans le cinéma et la peur de dénoncer cet homme puissant du cinéma américain. Pour faire taire les accusatrices les plus bavardes, le producteur aurait alors conclu plusieurs arrangements financiers, au moins huit, révèle le Times.

Une enquête qui lui coûtera son poste au sein de son entreprise

À lire aussi
Une femme porte un foulard avec l'inscription "combattre le patriarcat" à Paris, le 29 novembre 2018 société
#NousToutes : la prochaine marche contre les violences sexistes et sexuelles le 23 novembre

Pendant trente ans, Harvey Weinstein aurait agi en toute impunité, sous les yeux de ses collègues, malgré des alertes lancées au sein de l’entreprise et de nombreux documents collectant des témoignages révélant le comportement abusif de leur patron. 

Harvey Weinstein se défend dans les colonnes du journal américain en affirmant qu'il a compris que son "comportement avait causé de nombreuses souffrances" mais réfute toute relation sexuelle non consentie. Il s’excuse, annonce qu'il va prendre congé de ses fonctions et assure qu'il essaye "de mieux faire" grâce à un travail réalisé auprès de thérapeutes.

Dès le 8 octobre 2017, Harvey Weinstein est cependant licencié de sa propre compagnie, The Weinstein Company. Cinq des neuf membres du conseil d'administration de la Weinstein Company, tous des hommes, démissionnent en raison du scandale. 

Une autre enquête donne la parole aux victimes présumées

Mais l'histoire ne s'arrête pas là.  Le 10 octobre, une autre enquête, signée par Ronan Farrow, est publiée dans les colonnes du New Yorker. Le journaliste a entendu treize des victimes présumées de Harvey Weinstein : elles accusent le producteur de viol et/ou d’agression sexuelle, racontent le sentiment de culpabilité et les conséquences de l’agression sur leur vie quotidienne. Parmi elles, plusieurs acceptent de livrer leur identité : Asia Argento, Mira Sorvino, Emma de Caunes et Rosanna Arquette.

Le New Yorker rapporte également un communiqué de la porte-parole de Harvey Weinstein, disant que le producteur réfute toute accusation de relation sexuelle non consentie et assure travailler sur lui pour être une meilleure personne et disposer d’une seconde chance. 

Des plaintes déposées et une libération sous caution

Cette seconde chance, le producteur ne pourra jamais en bénéficier. Une enquête est ouverte à New York puis à Los Angeles, tandis que le procureur de New York décide de son côté de porter plainte contre l'entreprise du producteur pour ne pas avoir pu protéger ses employées.

Inculpé le 25 mai 2018 d'un viol et d'une agression sexuelle sur deux différentes femmes, Harvey Weinstein plaide non coupable et il est libéré contre une caution de dix millions de dollars, dont un payé cash, le port d'un bracelet électronique et la remise de son passeport aux autorités.

Le 9 juillet dernier, il est à nouveau entendu par la justice new-yorkaise pour une plainte d'une troisième femme qui l'accuse d'agressions sexuelles. Il plaide encore une fois non coupable et se trouve encore une fois en liberté surveillée. Récemment, une nouvelle femme a porté plainte contre lui pour agression, violation des lois contre le trafic d'être humain et atteinte à l'intégrité physique.  

Si un procès n'a toujours pas eu lieu, les actions symboliques contre le producteur déchu ont été nombreuses. Parmi elles, Emmanuel Macron a retiré au producteur sa Légion d'honneur, son nom a été effacé des célèbres planches de Deauville et il a été exclu "à vie" du syndicat des producteurs d'Hollywood.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
MeToo États-Unis International
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794941900
Harvey Weinstein : retour sur l'affaire qui a bouleversé Hollywood
Harvey Weinstein : retour sur l'affaire qui a bouleversé Hollywood
RÉCIT - Le 5 octobre 2017 sortait dans le "New York Times" un article dévoilant, sous couvert d'anonymat, des témoignages de femmes disant avoir été abusées sexuellement par le magnat d'Hollywood Harvey Weinstein.
https://www.rtl.fr/girls/identites/harvey-weinstein-retour-sur-l-affaire-qui-a-bouleverse-hollywood-7794941900
2018-10-02 08:07:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/BeFuxR6VS1zW3O9aAyI0Xg/330v220-2/online/image/2018/0926/7794942509_harvey-weinstein-le-9-juillet-2018-a-new-york.jpg