1 min de lecture Coronavirus

Cures thermales : "Nous réclamons des aides financières", demande le président du CNETH

INVITÉ RTL - Thierry Dubois, président du CNETH tire la sonnette d'alarme sur les conditions économiques intenables que subit la filière thermale.

Christophe Pacaud L'invité de RTL Petit Matin Week-End Christophe Pacaud
>
Cures thermales : "Nous réclamons des aides financières", demande le président du CNETH Crédit Image : MYCHELE DANIAU / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier édité par Venantia Petillault

Depuis le début de l'épidémie, des secteurs souffrent et sont à l'arrêt. On parle beaucoup du monde de la culture, des salles de sport, des restaurants ou encore des stations de ski, mais le thermalisme est également au plus mal comme en témoigne Thierry Dubois, président du CNETH (Conseil national des établissements thermaux).

Il y a plus d'une centaine d'établissements thermaux qui sont fermés, 100.000 emplois impactés et au moins 110 millions d'euros de pertes pour l'année. "On a vraiment le sentiment d'être abandonnés car nous sommes une petite filière et médiatiquement nous ne pesons pas lourds. 67% de baisse d'activité donc de recettes en moins, ce n'est plus tenable économiquement. Il nous fait des aides financières autrement il va y avoir beaucoup de dépôts de bilan dans notre filière. Nous réclamons des aides financières pour nous aider à passer ce cap difficile. La filière se développait depuis onze ans, elle investissait et tous les clignotants étaient au vert et la pandémie est venue stopper ce dynamisme", fustige Thierry Dubois au micro de RTL.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Économie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants