4 min de lecture Cinéma

"Tenet" : que se passe-t-il exactement à la fin du film de Christopher Nolan ?

DÉCRYPTAGE - Qui est inversé ? Qui donne des ordres depuis le futur ? Qu'est ce que l’Algorithme ? Voici de quoi remettre vos idées en place.

John David Washington et Robert Pattinson dans "Tenet"
John David Washington et Robert Pattinson dans "Tenet" Crédit : WB
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Vous venez de sortir de la salle de cinéma et vraiment vous n'êtes pas sûr d'avoir bien compris la fin de Tenet (voire 80% du film) ? Vous n'êtes pas les seuls ! Le nouveau blockbuster sculpté par le réalisateur Christopher Nolan (Inception, Interstellar) a été unanimement qualifié de "complexe". Si les critiques et les spectateurs sont divisés quant à la qualité intrinsèque de cette complexité, Tenet n'est pas pour autant inaccessible. 

Ce grand James Bond froid et moderne qui s'amuse avec les voyages temporels, est avant tout une expérience sensorielle pour le spectateur. Le film a été conçu ainsi et le personnage campé par Clémence Poésy l'explique clairement au début du film : "N'essayez pas de comprendre, ressentez les choses". Oui mais... si vous ne pouvez pas arrêter d'analyser les choses justement ? Eh bien nous sommes là pour vous. Accrochez vos ceintures. 

L'Algorithme

Naturellement, la suite de cet article va contenir de nombreux spoilers. Vous voilà prévenus. 

Toute l'intrigue du film tourne autour de la quête de l'Algorithme. Cette formule scientifique venant d'une scientifique du futur est l'arme ultime que veut utiliser le grand méchant Sator (Kenneth Branagh) pour précipiter la fin des temps. Sator désire cette arme pour inverser le temps et l'entropie, et provoquer la fin du monde à l'heure de sa mort. Après lui, le déluge. Cette mentalité de psychopathe - qui ferait passer le Thanos des Avengers pour un personnage mesuré - est justifiée par Sator lui-même lorsqu'il explique que s'il ne peut pas avoir sa femme à ses côtés, personne ne pourrait l'avoir. Sauf que cette jalousie maladive s'étend à l'humanité toute entière.

Kat et Sator
Kat et Sator Crédit : WB
À lire aussi
Tom Hardy et Daniel Craig Cinéma
"James Bond" : Tom Hardy va-t-il remplacer Daniel Craig ?

L'Algorithme est une formule qui a permis la création des machines à inversion que l'on voit tout au long du film ou des armes inversées qui tirent des balles depuis leurs cibles vers le chargeur. Devant la dangerosité de cette découverte, les scientifiques ont décidé de diviser la formule mathématique (dans ces mystérieuses boîtes en métal) et de la cacher dans différents lieux, y compris dans le passé. Chaque personne qui disposait de la formule s'est suicidée afin d'emporter son secret dans la tombe. Mais ce plan semble avoir échoué puisque Sator a réussi à rassembler l'Algorithme au long du film. 

Les deux Kat

Sator, depuis son plus jeune âge, reçoit des consignes du futur. Il est instrumentalisé par des gens qui ne croient pas en la dangerosité de l'Algorithme. Ces individus mystérieux pensent qu'écraser le passé permettrait de sauver le futur qui souffre manifestement du changement climatique. Imaginez un peu une sauvegarde sur laquelle on réécrirait. Sauf que cette réécriture provoquerait un effondrement du temps sur lui-même.

Sator a appliqué les consignes reçues et dispose d'une influence, d'une force et d'une fortune considérable. Il a aussi en sa possession une de ces fameuses machines à inversion. Il en a profité pour choisir le moment de sa mort (et de la fin du monde). En psychopathe romantique, Sator a sélectionné le dernier moment où sa femme et lui étaient heureux pour en finir avec la vie : la fameuse scène sur le yacht lors de leurs vacances au Vietnam.

Kat sur le yacht de son mari Sator
Kat sur le yacht de son mari Sator Crédit : WB

Kat, son épouse, n'était cependant pas la Kat du passé dans cette scène mais la Kat du futur. Après s'être fait tirer dessus par Sator, elle est guérie en se faisant inverser. C'est cette Kat inversée - qui vit désormais dans le bon sens dans le passé - qui retourne au moment précis de ces vacances au Vietnam. Là, elle prétend être la Kat du passé pour mieux tuer Sator. Le fait de savoir tout ce qu'il lui a fait subir entre le Vietnam et son inversion, l'aide manifestement à aller jusqu'au bout de son acte. C'est elle qui plonge depuis le haut du yacht de luxe après ce meurtre. La Kat du passé elle, simple témoin, ne voit qu'une silhouette plongeant dans la mer. À ce moment, elle pensait qu'il s'agissait d'une maîtresse de son mari.

Qui a recruté Neil ?

Notre héros (qui ne révèle jamais son nom) joué par John David Washington est le grand boss de l'organisation Tenet qui veut sauver l'humanité de la catastrophe temporelle qui l'attend. On le comprend à la fin et notamment quand il tue Priya, son ancienne employée qui souhaitait manifestement en finir avec Kat. Le protagoniste dans le futur (fort de son expérience dans le passé, c'est-à-dire les éventements du film) a recruté Neil (Robert Pattinson), Priya (Dimple Kapadia), Laura (Clémence Poésy), etc. et, bien sûr, lui-même. 

La "première" rencontre entre le Protagoniste et Neil
La "première" rencontre entre le Protagoniste et Neil Crédit : WB

C'est cette longue et insoupçonnée relation d'amitié avec Neil qui permet d'expliquer pourquoi l'homme avec l’élastique rouge dans l'opéra sauve le protagoniste dans la scène d'ouverture. C'était Neil. C'est aussi cette relation qui fait que Neil semble être si bien informé sur son camarade (et sa passion pour le Coca Light) et n'est pas plus choqué que ça lorsqu'il croise le protagoniste (du futur, masqué) dans la réserve bunkérisée du port franc.

La révélation de ce recrutement et de la relation réelle entre le protagoniste et Neil est l'une des grandes révélations de la fin de Tenet. Lorsque Neil dit au protagoniste (qu'il vient de sauver après la bataille finale) qu'il va "rester un peu sur le terrain", Neil suggère qu'il va procéder à une dernière inversion. Neil est donc cet homme inversé de l'autre côté de la grille qui ouvre la porte au Protagoniste pour récupérer l'Algorithme des mains du sbire de Sator en Sibérie. Homme inversé qui était mortellement touché quand le Protagoniste le voit pour la première fois. Neil est donc tué à la fin du film et si le Protagoniste le comprend et essaye de le dissuader, Neil sait que son sacrifice est nécessaire. "Ce qui s'est passé, s'est passé", dit-il avec un sourire avant de laisser le destin faire son oeuvre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Pop Culture Robert Pattinson
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants