1 min de lecture Cinéma

"Raya et le dernier dragon" : la première bande-annonce martiale du prochain Disney

VIDÉO - Combat, dragon et pierre magique... Voici les ingrédients du nouveau film des studios qui ont réalisé "La Reine de Neiges" ou encore "Vaiana".

>
Raya et le dernier dragon - Première bande-annonce Crédit Image : capture d'écran YouTube |
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Après Vaiana, Elsa et Anna, découvrez la nouvelle héroïne Disney avec un prénom en "a" : Raya. La star du prochain film d'animation des studios américains a une allure de guerrière à la Mulan ou Rey, la dernière jedi de la troisième trilogie Star Wars. Dans un monde très coloré mais assez mature, Raya semble se lancer dans une vaste aventure pour ramener la paix et l'harmonie avec l'aide d'un mystérieux dragon que l'on ne voit que très subrepticement dans cette première bande-annonce.

Dans une ambiance très Indiana Jones, on peut voir la jeune Raya (qui sera doublée par l'actrice de Star Wars Kelly Marie Tran dans la version originale) parcourir une sorte de temple ou de sanctuaire dans laquelle est cachée une pierre de dragon. Cet artefact magique semble détenir de nombreux secrets dont celui de communiquer avec le légendaire reptile baptisé Sisu (et qui sera doublé par Awkwafina). 

Ce film Disney ne serait pas un vrai film Disney sans un animal mignon qui vient soutenir notre héroïne, ici un adorable tatou : Tuk-Tuk. On voit d'ici arriver les produits dérivés. On retrouve l'esthétique toujours très léchée du studio qui a réalisé les films La Reine des Neiges. Combats, dragon, magie et humour semblent plus que jamais les ingrédients de ce film qui sortira en salles le 31 mars 2021.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Pop Culture Disney
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants