1 min de lecture Stromae

VIDÉO - Stromae se lance à la conquête de New York avec "Papaoutai"

Incognito, le chanteur belge s'est produit dans les rues de la Grosse Pomme avec son titre incontournable.

>
Stromae se lance à la conquête de New York avec "Papaoutai" Crédit Image : Capture d'écran / Pitchfork |
Paul Guyonnet
Paul Guyonnet
Journaliste RTL

Embêté par des soucis de santé pendant l'été, Stromae est de retour, et en très grande forme. Après avoir brillé dans les festivals américains et notamment Coachella, c'est dans les rues de New York qu'il a présenté son dernier projet : une série de vidéos réalisées avec le concours du magazine musical de référence, Pitchfork

Pour ce premier épisode, qui reprend le concept des leçons dans lesquelles le jeune Belge montrait à ses fans la conception d'un titre, c'est son plus grand succès, Papaoutai qu'il décide d'interpréter incognito dans les rues de la ville. La séquence pleine d'humour s'ouvre par les compliments d'artistes renommés à l'égard de la nouvelle star francophone : Lorde, will.i.am ou encore Madonna, tous semblent sous le charme de celui qui a écoulé des millions de volumes de sa Racine carrée.

Après une brève démonstration de la fabrication de la mélodie, le jeune homme se lance donc dans l'interprétation de son titre phare. Des abords du Brooklyn Bridge aux rames de métro, Stromae déroule sa chorégraphie sous les yeux des passants avant d'annoncer qu'il en a fini avec New York et s'attaquera bientôt au reste du pays. Un alléchant coup de promotion pour la tournée américaine de l'artiste, qui se termine au pied du mythique Madison Square Garden, le chanteur distribuant lui-même des flyers au milieu de la foule. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Stromae Musique États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants