2 min de lecture Eurovision

VIDÉO - Eurovision 2016 : "Amir risque de faire une percée saisissante", selon Stéphane Bern

ÉCLAIRAGE - L'animateur de RTL, co-présentateur de l'Eurovision sur France 2, est persuadé que la France a toutes ses chances de remporter le concours grâce à une chanson adaptée à ce qu'attendent le jury et les téléspectateurs.

>
Eurovision 2016 : Stéphane Bern croit en les chances d'Amir Haddad Crédit Image : Benjamin Turquier / RTLNet | Crédit Média : Benjamin Turquier / RTLNet | Date :
Sylvain Zimmermann
Sylvain Zimmermann
et Martin Cadoret

La finale de l'Eurovision, le concours européen de la chanson, a lieu samedi 14 mai et sera diffusée sur France 2. Stéphane Bern, qui coprésente la soirée avec Marianne James, s'est prêté au jeu des pronostics. "Ce que je sais, c'est qu'Amir a toutes ses chances. Les pronostics des Eurofans le donnent en 3e position. Alors que les années précédentes, on était en queue de peloton. Donc on risque de faire une percée saisissante", rassure Stéphane Bern.

L'animateur pense que la chanson est pile dans les standards du concours. "Elle correspond parfaitement à ce qu'est l'Eurovision. L'année dernière, on s'est rendu compte qu'on allait pas avec les mêmes armes que les autres. Ce concours est devenu un spectacle extraordinaire, novateur et très pop. Avec Lisa Angell, on avait presque une contre-programmation par rapport à ce qui se faisait. Cette année, on a une chanson qui est vraiment dans l'humeur générale", confie Stéphane Bern. Mais attention, "le candidat russe a l'air très largement soutenu par les fans de l'Eurovision", prévient-il. "Ça serait formidable que l'on gagne et qu'on organise ça à Paris l'année prochaine, pour les 40 ans de la victoire." Marie Myriam est la dernière à avoir fait gagner la France à l'Eurovision, en 1977, avec L'Oiseau et l'Enfant.

Coup de gueule contre ceux qui trouvent l'Eurovision ringard

L'animateur pousse un coup de gueule contre ceux qui se sont insurgés du refrain anglophone de J'ai cherché, la chanson qui représentera la France. "Ce qui me frappe, c'est que des ministres sortent de l'ombre pour faire parler d'eux, sans doute. J'ai découvert qu'André Vallini était secrétaire d'État à la francophonie. Sa première déclaration depuis 3 ans, c'est de taper sur la chanson parce que le refrain est en anglais. On s'est donné tous les moyens pour réussir : la chanson est en français, notre fierté nationale n'est pas atteinte, et en même temps on donne un gage à tous les pays européens qui ne parlent pas français", lâche Stéphane Bern.

Les ministres doivent donner une autre image de l'Europe que les règlements de Bruxelles

Stéphane Bern
Partager la citation

"Il y en a marre. Pour une fois que la France existe dans un événement festif en Europe qui n'est pas du football... Si ces ministres veulent donner une autre image de l'Europe que les quotas laitiers et les règlements de Bruxelles, je les invite à arrêter de bouder leur plaisir", s'emporte Stéphane Bern.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Eurovision Télévision Musique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783200000
VIDÉO - Eurovision 2016 : "Amir risque de faire une percée saisissante", selon Stéphane Bern
VIDÉO - Eurovision 2016 : "Amir risque de faire une percée saisissante", selon Stéphane Bern
ÉCLAIRAGE - L'animateur de RTL, co-présentateur de l'Eurovision sur France 2, est persuadé que la France a toutes ses chances de remporter le concours grâce à une chanson adaptée à ce qu'attendent le jury et les téléspectateurs.
https://www.rtl.fr/culture/musique/video-eurovision-2016-amir-haddad-stephane-bern-7783200000
2016-05-12 16:49:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/HTNhZiWn8xqoSxZMteowew/330v220-2/online/image/2016/0512/7783204707_stephane-bern-presente-l-eurovision-2016.jpg