2 min de lecture Stromae

Stromae annule ses concerts jusqu'au 2 août pour raisons de santé

Le chanteur belge ne supporte pas les effets secondaires d'un traitement préventif contre le paludisme et est contraint d'annuler ses concerts, notamment celui de Kigali.

Stromae le 16 août 2014 (archives).
Stromae le 16 août 2014 (archives). Crédit : Ferdy Damman / ANP / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'état de santé de Stromae est plus préoccupant qu'il n'en avait l'air. Après avoir annulé vendredi le concert qu'il devait donner le lendemain à Kinshasa pour des raisons de santé, le chanteur belge a finalement annulé toutes ses représentations jusqu'au 2 août, dont ce lui de Kigali, étape la plus importante de sa toute première africaine, ont annoncé ce dimanche ses producteurs Auguri Production et Mosaert.

Rentrés d'urgence en Europe cette semaine, Stromae subit les effets secondaires sérieux d'un traitement préventif antipaludique ont expliqué les producteurs. Son état de santé, qui "impose un suivi médical dans les prochaines semaines", ne lui permet pas de "reprendre ses activités pour le moment", ajoutent ces derniers.

Kigali, une date très attendue

Outre le concert à Kigali, les producteurs préviennent également que l'interprète de "Formidable" ne pourra pas assurer les concerts de Londres (le 5 juillet, Wireless Festival), de Rome (le 8 juillet, Postepay Rock in Roma), de Lisbonne (le 11 juillet, Nos Alive Festival Portugal), de Locarno, en Suisse (le 13 juillet, Moon & Stars Festiva), de Padoue, en Italie (le 14 juillet, Hydrogen Festival), de Benicassim, en Espagne (le 17 juillet), de Montréal (le 31 juillet, Osheaga Music & Art Festival) et de Chicago (le 2 août, Nos Alive Festival). Les producteurs se disent, pour l'heure, "dans l'incapacité d'annoncer des dates de report pour ces spectacles".

"Les rumeurs ayant circulé sur les autres causes prétendues de l'absence de Stromae sont absolument sans fondement", assurent-ils dans leur communiqué. Après l'annulation de son concert à Kinshasa, le bruit avait notamment couru que certains des techniciens de l'équipe de Stromae avaient eu des problèmes de visas en raison des origines rwandaises du chanteur. D'autres rumeurs prétendaient que la star était rentrée précipitamment après avoir reçu des menaces ou qu'une personne de sa famille avait été agressée à Bruxelles par des membres de la diaspora rwandaise pour dissuader le chanteur de se rendre à Kigali.

À lire aussi
Stromae présentait sa collection "Mosaert" au Bon Marché, le 6 avril 2018 musique
VIDÉO - Stromae : découvrez sa nouvelle chanson intitulée "Défiler"

Prévu pour le 20 juin, le concert de Kigali, capitale du Rwanda où son père a péri dans le génocide de 1994, devait être le point d'orgue de la tournée africaine de la star internationale commencée le 13 mai au Sénégal. Le chanteur le reconnaissait lui-même en confiant à Dakar, avant son premier concert: "Quand je vais me rapprocher de plus en plus du Rwanda (...) ce seront pas mal de choses en moi qui vont ressortir et je ne sais pas à quoi m'attendre, honnêtement."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Stromae Musique Concert
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants