1 min de lecture Solidays

Solidays : Antoine de Caunes lance un appel pour trouver un nouveau lieu

L'hippodrome de Longchamp n'accueillera pas le festival solidaire en 2015. Les organisateurs sont à la recherche d'une nouvelle structure et se heurtent à de grandes difficultés.

Antoine de Caunes reconnaît avoir très mal vécu son éviction de Canal +.
Antoine de Caunes reconnaît avoir très mal vécu son éviction de Canal +. Crédit : AFP
Mathilde Cesbron
Mathilde Cesbron
Journaliste RTL

Trouver un nouveau site capable d'accueillir Solidays s'annonce plus difficile que prévu. L'édition de 2015 ne se déroulera pas à Longchamp. L'hippodrome subira dès l'année prochaine des travaux de rénovation. 

Lors de la traditionnelle conférence de presse de présentation du festival solidaire, mercredi 4 juin, le président d'honneur Antoine de Caunes a évoqué avec humour les difficultés à s'installer ailleurs. 

Pas d'alternative à l'hippodrome de Longchamp

"Je lance un appel très simple, s'est exclamé le présentateur du Grand Journal. Nous cherchons un site de 30 hectares, si possible en région parisienne. Si vous avez des amis qui disposent de ce genre de propriété..."

Plus sérieusement, Luc Barruet désespère de trouver une structure qui ferait l'affaire. "Nous ne connaissons pas d'alternative à Longchamp en région parisienne", s'inquiète  le président de l'association Solidarité Sida. Et pourquoi pas le domaine national de Saint-Cloud ?, suggère un journaliste. 

Solidays à Versailles ?

À lire aussi
Aya Nakamura sur la scène du Etam Live Show, le 24 septembre 2019 festival
Solidays : découvrez les premières têtes d’affiche du festival

Luc Barruet soupire. "Nous préférerions éviter d'occuper un site déjà marqué par d'autres événements". Cela élimine donc le parc de Saint-Cloud qui accueille chaque année le festival Rock en Seine et La Courneuve où se déroule la fête de l'Humanité.

Pour l'instant, les organisateurs n'ont aucune idée du lieu qui hébergera Solidays en 2015. Et Versailles ?, hasarde un autre journaliste présent à la conférence de presse. Cette fois, Luc Barruet sourit. "C'est sûr ! Avec tous les jardins et statues protégées..." L'appel est tout de même lancé. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Solidays Festival Antoine de Caunes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants