1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Nuits Sonores 2014 : Kraftwerk, un mythe toujours d'actualité
1 min de lecture

Nuits Sonores 2014 : Kraftwerk, un mythe toujours d'actualité

ON Y ÉTAIT - Les Allemands du groupe Kraftwerk étaient invités pour clore la 12e édition du festival Nuits Sonores à Lyon dimanche 1er juin.

Kraftwerk a donné un concert en 3D à la fin des Nuits Sonores dimanche 1er juin 2014
Kraftwerk a donné un concert en 3D à la fin des Nuits Sonores dimanche 1er juin 2014
Crédit : Krafterwerk (DR)
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière

Kraftwerk a révolutionné la musique pendant les années 1970, en popularisant les sonorités électroniques fabriquées à l'aide de machines. Devenus des figures mythiques depuis, ils se font plutôt rares ces dernières années. Les faire venir jouer aux Nuits Sonores était "un rêve et une évidence", expliquent les membres d'Arty Farty qui organisent le festival, où les Allemands se sont produits dimanche 1er juin en guise de bouquet final.

Rassemblés dans l'ancien marché de gros de la ville de Lyon, des milliers de fans de tous les âges ont répondu présent. Et ils se sont fait entendre dès les premières notes de The robots, qui donnaient le ton du concert, 23 ans après la dernière visite du groupe entre Rhône et Saône.

Un voyage musical et visuel dans le monde des machines

Les musiciens originaires de Düsseldorf ont ensuite enchaîné leurs tubes mythiques. Metropolis et Autobahn ont commencé à transporter la foule, avant que Radioactivity et Trans Europe express ne se chargent d'emporter définitivement l'audience dans le monde des machines. 

Un voyage accentué par la prestation visuelle en 3D offerte derrière les artistes. Une scénographie parfaitement au point avec le jeu musical, qui a fait voyager les Lyonnais autour de la Terre, après avoir pris un train et vu défiler des images du Tour de France sur la musique du même nom.

À lire aussi

Munis d'une combinaison futuriste qui changeait de couleurs, les quatre Allemands ont été imperturbables du début à la fin de leur set. 

Après deux heures de show et trois rappels, Kraftwerk a confirmé qu'il était encore un groupe aussi génial qu'audacieux. En quarante années de carrière, leur musique n'a pas pris une ride, et leur sens de la recherche artistique et de l'innovation est toujours aussi aiguisé.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/