1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Miossec dévoile "Mammifères", un nouvel album lumineux, plein de violon et d'accordéon
1 min de lecture

Miossec dévoile "Mammifères", un nouvel album lumineux, plein de violon et d'accordéon

INTERVIEW - Parmi les sorties de la semaine au rayon musical, Miossec présente son nouvel album "Mammifères".

Le chanteur Miossec le 18 juillet 2014 aux Vielles Charrues
Le chanteur Miossec le 18 juillet 2014 aux Vielles Charrues
Crédit : FRED TANNEAU / AFP
Miossec de retour avec un nouvel album lumineux
00:07:36
Steven Bellery
Steven Bellery

Mammifères, le nouvel et dixième album de Miossec, est dans les bacs depuis cette semaine. Le Brestois est de retour avec onze chansons inédites qui marquent ses vingt ans de carrière. Un disque radicalement différent d'Ici-bas, ici-même paru en 2014. Un album qui était épuré, sombre. Ce nouveau Miossec est lumineux, plein de violon et d'accordéon. 

Une fois de plus, Miossec tape fort. Ce Mammifères tient bien sur ses pattes. C'est un disque né sur les routes. Christophe Miossec a rencontré, par hasard, un groupe de musiciens. L'alchimie est si forte que le Breton a embarqué la bande pour une petite tournée organisée au dernier moment. Les chansons sont arrivées naturellement. Le résultat ? Un album très musical. "Il y avait vraiment une envie d'entendre le son des instrumentistes, explique-t-il. Je n'avais pas envie de faire un disque rétro non plus mais c'est vrai que c'est intéressant de faire des disques qui ne sont pas trop marqués d'une année précise."

Une écriture pudique et personnelle

Le chanteur évoque un accident de la route, dit "Je t'aime" à son papa, chante les pères divorcés qui montent en haut d'une grue et consacre trois morceaux à l'année 2015. Deux attentats qui ont bouleversé Miossec. À 51 ans, l'écriture du chanteur se débarrasse d'adjectifs. Elle est plus saillante, réaliste, légère et personnelle aussi. Au détour de ses chansons, Miossec dresse son autoportrait. Avec pudeur, toujours. 

Derrière le pronom on, par exemple. "Même si on nous prend pour des fous / C'est déjà fait depuis longtemps je crois" lance-t-il dans un morceau. Christophe Miossec chantera ce vendredi soir au Flow à Paris, puis à Toulouse le 18 juin, aux Francofolies de la Rochelle les 16 et 17 juillet. Et au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris du 25 au 28 octobre.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/