1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Martin Gore (Depeche Mode) : "Avec Dave Gahan, on a une rivalité forte et saine"
3 min de lecture

Martin Gore (Depeche Mode) : "Avec Dave Gahan, on a une rivalité forte et saine"

RENCONTRE - L'auteur-compositeur principal de Depeche Mode revient sur la consistance politique de "Spirit", quatorzième album très réussi du groupe, qui a retrouvé du souffle.

Andrew Fletcher, Dave Gahan et Martin Gore
Andrew Fletcher, Dave Gahan et Martin Gore
Crédit : Anton Corbijn
Martin Gore (Depeche Mode) : "Avec Dave Gahan, on a une rivalité forte et saine"
05:25
Steven Bellery & Sylvain Zimmermann

Quatre années après leur précédent disque, Depeche Mode fait son grand retour avec Spirit, un quatorzième album très réussi. Le trio épate avec cette nouvelle collection de douze titres, puissants, sombres, protestataires. Désabusés sur l'état du monde. Et musicalement toujours dans le coup, à l'image du premier single Where's The Revolution.

Depeche Mode retrouve du nerf. Il y a un sentiment d'urgence à l'écoute du disque. Et pour cause, le contenu est clairement engagé et social. Dave Gahan, Martin Gore et Andrew Fletcher dénoncent au fil des titres la disparition de l'envie de révolution, la folie du capitalisme, le manque de courage des peuples, l'évaporation de la spiritualité. Un opus en forme de thermomètre de l'époque... Martin Gore, l'auteur-compositeur principal et guitariste de Depeche Mode, concède avoir voulu donner une consistance politique au disque au début de sa création fin 2015.

La musique de Depeche Mode est faite pour faire réfléchir. Et pourquoi pas changer d'avis.

Martin Gore

"Je pensais que le monde n'était pas dans un très bon état. Et si je me lançais dans l'écriture, je voulais que cela transpire dans les chansons, explique le musicien. Notre musique – que ce soit dans ce disque ou les précédents – peut être qualifiée de politiquement orientée. Elle est faite pour faire réfléchir. Et pourquoi pas faire changer d'avis, c'est une volonté. Enfin, je ne crois pas qu'un supporter de Trump pourrait se dire en écoutant une de nos chansons 'Peut-être que je n'aurais pas dû voter Trump"". 

Et Martin Gore d'ajouter : "Le nom de l'album a une signification différente pour chacun. Le mot "Esprit" est un mot très puissant. Dans ce disque je pointe du doigt le fait que notre monde a perdu son esprit, et j'espère que nous allons le redéfinir."

La pochette de l'album "Spirit" de Depeche Mode
La pochette de l'album "Spirit" de Depeche Mode
Crédit : Sony Music / Columbia

Le groupe ne cherche plus le tube

À lire aussi

Depeche Mode tournait un peu en rond depuis une dizaine d'années, le trio semble ici avoir retrouvé du souffle, de l'âme, du relief. Le groupe ne cherche plus le tube mais l'audace. Même si les mélodies sont plus dépouillées, les Britanniques réussissent à rendre leur pop synthétique, leur rock électro toujours aussi prégnant et actuel. Distorsions de son. Ambiances hypnotiques. Couches de bruits. Tout a été enregistré en trois mois seulement, une première pour le groupe. Mais au fait, comment Depeche Mode reste à la mode ?

Nous veillons à rester dans le coup, à sonner modernes et pertinents.

Martin Gore de Depeche Mode

"Nous ne prêtons pas vraiment attention à ce qui se passe autour de nous. On est très chanceux car nous avons réussi à créer il y a très longtemps une niche qui existe vraiment en dehors de l'industrie de la musique, confie Martin Gore. Et nous avons une grande communauté de fans. Donc on n'a pas vraiment d'angoisse sur ce que font les autres. Et dans le même temps, nous veillons à rester dans le coup, à sonner modernes et pertinents. Je crois aussi qu'avec Dave on a une rivalité qui est encore forte et saine. Et ça n'est pas du tout un souci. Dans la vie, non seulement on se voit très peu mais on ne s'appelle pas non plus. Mais vous devez comprendre que lorsqu'on lance un projet on travaille ensemble pendant de longs mois."

Spirit, le nouvel album de Depeche Mode vient de sortir. Le groupe sera en concert à Nice le 12 mai, à Lille le 29 mai, et au Stade de France le 1er juillet.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/