1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Marina Kaye : "Quelqu'un m'a dit que ma musique était intemporelle"
2 min de lecture

Marina Kaye : "Quelqu'un m'a dit que ma musique était intemporelle"

REPLAY - INVITÉE RTL - La chanteuse française de 17 ans cartonne avec son premier album pop "Fearless" et, en particulier, avec son single "Homeless".

À 17 ans, Marina Kaye a sorti son premier album intitulé "Fearless"
À 17 ans, Marina Kaye a sorti son premier album intitulé "Fearless"
Crédit : RTL
Marina Kaye : "Quelqu'un m'a dit que ma musique était intemporelle"
10:13
Julien Absalon & Agnès Bonfillon & Christophe Pacaud

À seulement 17 ans, Marina Kaye est déjà l'une des sensations de la pop française. La jeune chanteuse s'est rapidement classée aux premières places des charts avec son single Homeless puis son premier album, Fearless, sorti en mai dernier. Le public semble ainsi avoir été convaincu par cette voix, souvent comparée à d'autres vedettes comme Adele. "Je comprends que l'amalgame puisse être fait avec d'autres chanteuses de ce style. Mais je pense que je suis bien Marina !", confie-t-elle au micro de RTL, jeudi 10 septembre.

Tout a véritablement commencé en décembre 2011, lorsque la graine de star remporte, à 13 ans, La France a un incroyable talent. "Une amie m'a inscrite à l'émission", se souvient-elle. L'appel de la musique l'oblige alors à arrêter les études à 16 ans. "On voyageait beaucoup, donc j'ai quitté l'école. (...) J'ai mis tout ce que j'avais dans la musique", dit-elle tout en précisant avoir signé trois jours après ses 16 ans avec le label Capitol Music d'Universal.

"Homeless", c'est le genre qui va chercher un peu tout le monde

Marina Kaye

Son album commence alors à se créer. Les textes, en anglais, sont enregistrés à Londres et New York. Une manière de viser une carrière à l'internationale ? "On va vers ce qui vient. En fait, c'est un projet qui a été construit à l'internationale avec des personnes qui ne parlaient pas français et dans des pays anglophones. Ça a été la chance de ma vie", explique Marina Dalmas, de son vrai nom, qui n'envisage pour l'instant pas de chanter en français : "Il ne faut jamais dire jamais. Mais ce n'est pas dans mes projets actuellement".

Malgré son jeune âge, ses chansons ont conquis un public "très varié" et même un peu plus âgé : "C'est assez adulte. On peut venir en famille (à ses concerts, ndlr). Mais pour ce qui est de Homeless, c'est le genre qui va chercher un peu tout le monde". En tout cas, les éloges sont au rendez-vous. "Quelqu'un m'a dit que ma musique était intemporelle. C'est la plus belle chose qu'on m'ait dite", se rappelle-t-elle.

À écouter aussi

Face au succès, Marina Kaye donne l'impression de garder les pieds sur terre : "Je pense que je fais un peu partie de ces personnalités qui ne changent pas. J'ai toujours été comme ça. En voyant les gens changer, ça me fait peur. Je préfère rester comme je suis". De quoi ravir ses fans et ceux qui voudront l'écouter chanter Dancing With The Devil et un titre de Rihanna, entre autres, dans le Grand Studio RTL, samedi 12 septembre à partir de 15 heures.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/