1 min de lecture Lana Del Rey

Lana Del Rey : "Ultraviolence" son nouvel album

La chanteuse américaine a sorti son deuxième album "ultraviolence" lundi 16 juin.

Lana del Rey, le 4 décembre 2013
Lana del Rey, le 4 décembre 2013 Crédit : Christopher Polk / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Steven Bellery
Steven Bellery
et Le Service Culture

Deux ans et demi après le carton de Born To Die écoulé à plus de 500.000 exemplaires en France, la chanteuse Lana Del Rey publie ultraviolence.

>
Lana del Rey sort l'album "Ultraviolence" Durée : | Date :

L'américaine installée à Los Angeles a écrit dix des onze chansons du disque. Un album introspectif à infusion lente. Il faut se laisser embarquer pour apprécier cette nouvelle ambiance très californienne, très "West Coast".

>
Lana Del Rey - West Coast (Official Audio)

Pulpeuse et glamour

Côté image, elle est toujours pulpeuse et glamour. Soigne ses clips sont en noir et blanc. Elle cultive l'imagerie des années 1960. 

Côté textes, Lana del Rey est plus profonde. En attestent les "Je suis une fille triste. Je suis une mauvaise fille" ou encore "À l'intérieur, je me sens toujours aussi seule. Pour des raisons qui m'échappent". Et la chanteuse d'enfoncer le clou avec : "tout le monde sait que je suis une épave, que je suis folle". 

À lire aussi
Lana Del Rey violée dans un clip Lana Del Rey
VIDÉO - Lana Del Rey violée dans un clip, Marilyn Manson dément toute implication

Lana del Rey s'amuse sans que l'on sache la part d'autobiographique et de fiction. Elle affirme que l'inspiration lui vient souvent au volant.

Lana Del Rey sera en concert à Monaco le 4 juillet, à Carcassonne le 17. À Rock en Seine le 24 août.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Lana Del Rey Album Musique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants