1 min de lecture Jazz

L'Heure du Jazz du dimanche 3 juin

Découvrez le programme de l'émission de dimanche avec Jean-Yves Chaperon.

Jean-Yves Chaperon Jazz à Juan Jean-Yves Chaperon
>
L'heure du Jazz du 03 juin 2018 Crédit Image : Elodie Grégoire | Crédit Média : Jean-Yves Chaperon | Durée : | Date : La page de l'émission

« Tu sais, nous, on est rien que des vieux hippies ! »… Ainsi parlait John McLaughlin, lorsqu’il s’agissait d’évoquer sa profonde amitié avec Carlos Santana. Leur passion commune pour John Coltrane les a réuni, avant que John présente quelques années plus tard son guru à Carlos… C’était les années 70. 
Partage musical et communion spirituelle. Dans l’Heure du Jazz, dimanche soir, les deux guitaristes jouent ensemble le morceau bien nommé "Friendship"… Encore de belles nouveautés dimanche soir, comme cette étonnante chanteuse du Texas, émigrée en France, look d’une autre époque, et musique sans âge : Haley Tuck
Découvrez sa version du petit chef d’œuvre de Paul McCartney, la chanson "Junk". Et aussi Kenny Barron dans l’Heure du Jazz, pianiste hautement respectable, trop discret et trop longtemps accompagnateur, devenu leader sur le tard. Tout le contraire avec Harold Lopez-Nussa, jeune et explosif pianiste cubain. Et l’on continue aussi de découvrir le nouvel album du chanteur Kurt Elling, sûrement l’une des plus belles réussites de l’année !
À dimanche soir.

La programmation musicale

- Haley Tuck. « Junk »
- Kenny Barron. « Let’s Bop »
- Kurt Elling. « The Enchantress » 
- John McLaughlin. « Friendship »
- Harold Lopez-Nussa. « Una Tarde Cualquiera en Paris »
- Arturo O’Farril. « Alma Vacia »
- Robin McKelle. « Simple Man »
- Dexter Gordon. « Shiny Stockings »

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Jazz Musique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants