1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Françoise Hardy révèle qu'elle ne pourra "plus jamais rechanter" après ses cancers
1 min de lecture

Françoise Hardy révèle qu'elle ne pourra "plus jamais rechanter" après ses cancers

VU DANS LA PRESSE - Dans un entretien pour "Paris Match", la chanteuse se confie sur les conséquences de son traitement contre son cancer du pharynx et son cancer lymphatique.

Françoise Hardy se confie sur sa maladie
Françoise Hardy se confie sur sa maladie
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Capucine Trollion
Capucine Trollion

C'est un long entretien sur son combat contre la maladie qu'a accordé Françoise Hardy à Paris Match. Dans les colonnes du média, elle explique qu'elle ne pourra "plus jamais rechanter" après les traitements contre son cancer du pharynx et son cancer lymphatique.

"Comme, grâce aux rayons et à une immunothérapie, je suis devenue sourde d'une oreille et j'ai la tête asséchée - gorge, nez, bouche - je ne pourrai jamais rechanter", explique Françoise Hardy à Paris Match, avant de poursuivre : "Mais ça ne me tourmente pas." En 2019, la chanteuse se confiait sur RTL sur ses craintes de ne plus pouvoir chanter à la suite de ses traitements contre la maladie : "Les effets secondaires de la radiothérapie sont épouvantables et là je passe vraiment par une période extraordinairement difficile (...) Je ne suis pas sûre d'arriver à chanter à nouveau".

"Aujourd’hui, c’est pire, bien plus concret. Privée de salive depuis trois ans par 45 séances de radiothérapie, j’ai en permanence des détresses respiratoires, des crises d’étouffement et de suffocation, sans parler des hémorragies nasales interminables", décrit Françoise Hardy de nouveau dans Paris Match.

Un plaidoyer pour l'euthanasie

Dans la suite de son entretien, Françoise Hardy révèle qu'elle est pour le droit à l'euthanasie en France en expliquant qu'elle n'a "pas peur de mourir", "mais très peur de souffrir". "Quand mon état deviendra encore plus insupportable, je n’aurai, hélas, pas le soulagement de savoir que je peux me faire euthanasier. La France est inhumaine sur ce plan-là", conclut la chanteuse de 77 ans. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/