1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Ed Sheeran sur RTL : "Mon prochain album sera le dernier avec un symbole mathématique"
4 min de lecture

Ed Sheeran sur RTL : "Mon prochain album sera le dernier avec un symbole mathématique"

Avec "=", Ed Sheeran, tête chercheuse de la pop, bouscule encore son public en produisant un peu plus sa voix et incorporant plus de sonorités électros qu'auparavant.

Ed Sheeran invité de RTL et RTL2 en novembre 2021
Ed Sheeran invité de RTL et RTL2 en novembre 2021
Crédit : RTL2
Le retour d'Ed Sheeran. La super star de la pop actuelle publie son 5e album "Equals"
00:21:12
Le retour d'Ed Sheeran. La super star de la pop actuelle publie son 5e album "Equals"
00:21:12
Steven Bellery & Aymeric Parthonnaud

Avec Adele, c'est la plus grande star de la musique pop aujourd'hui. Sa chanson Bad Habits cumule déjà 1,5 milliard d'écoutes en streaming en quatre mois ! L'Anglais Ed Sheeran vient de publier Equals, c'est son cinquième album.

Toujours aussi cool. RTL l'a rencontré, ses cheveux roux en pétard et vêtu d'un sweat à capuche barré d'un grand signe "=" nom de cette nouvelle collection de chansons. Depuis le début de sa carrière, Ed Sheeran a baptisé ses albums solo avec un symbole mathématique. Formule gagnante pour cet artisan de tubes imparables, millimétrés, entre pop-folk, hip-hop et électro. On retrouve tout cela au fil des quatorze nouveaux titres créés à la campagne. 

"Je crois qu’il est similaire dans sa conception au premier. Mon premier album + (Plus) avait été fait à la maison, dans un seul endroit en Angleterre, raconte le chanteur. Après, j’ai vraiment conçu mes disques pendant mes tournées, je crée une partie aux États-Unis, puis j’enregistrais en Australie, au Japon, en Europe. C’était des disques de voyage. Mon nouveau disque est à nouveau sédentaire, fait à la maison, avec les mêmes producteurs, dans une seule maison, une ferme du Suffolk que j’ai louée pendant des semaines. Cela lui a donné une cohésion."

"Je n’ai jamais aimé les studios d’enregistrement. Je ne sens rien dans ces endroits, admet-il. Alors que dans une maison, il y a de la vie… Dans cette ferme, les chansons venaient. J’écris un peu tout le temps, mais là-bas les bonnes chansons arrivaient… Au même moment, mes priorités changeaient, je suis devenu père. J’ai connu de nouvelles émotions. Je me regarde moins dans le miroir je crois, il y a une troisième personne dans ma vie et ça affecte toutes les décisions que je prends"

Les chansons arrivent toujours très vite.

Ed Sheeran
À écouter aussi

Ed Sheeran - tête chercheuse de la pop - bouscule encore son public en produisant un peu plus sa voix, incorporant plus de sonorités électros qu'auparavant. Le chanteur de 30 ans nous a raconté comment il créait et pourquoi il voulait absolument rester en phase avec la production actuelle.

"Après dix ans de carrière et je ne sais combien de chansons, il est plus compliqué de surprendre les gens, confie Ed Sheeran. J’ai pensé que moderniser mes sonorités était la bonne chose à faire. Je veux vivre dans mon époque et faire des chansons que les gens aiment. Explorer de nouveaux territoires sur un ou deux morceaux, c’est passionnant, il faut quand même garder un style, un truc familier sur le reste du disque. La musique me permet de traduire mes émotions, bonnes ou mauvaises. Un jour, tu peux te sentir merdeux, le lendemain heureux. Les chansons arrivent toujours très vite, j’entends un truc, et c’est comme une étincelle, je ressens le besoin de traduire cette sensation. J’ai une production plus abondante aujourd’hui." 

"Il y a dix ans, j’écrivais deux ou trois chansons par mois, aujourd’hui c’est autour de 25, continue-t-il. Mon processus créatif a évolué pendant la création de Divide, j’écrivais comme un fou, et je gardais les meilleures. Je sais quand j’écris une bonne chanson, c’est un feeling, je deviens surexcité, il y a comme un truc dans l’air, dans la pièce et je sais que je tiens quelque chose."

Avec Equals, Ed Sheeran célèbre ses dix ans de carrière. Il a vendu 45 millions d'albums. Ses chansons ont été écoutées 70 milliards de fois sur les plateformes streamings. "Tout a changé mais je suis resté le même au fond", promet-il dans Tides, le morceau d'ouverture inspiré par sa carrière fulgurante. "Je voulais faire une chanson qui ouvrirait l’album et qui résumerait tout ce que j’ai vécu. C’est un exercice de style des quatre dernières années de ma vie. Plus tu vieillis et moins tu t’en fous, je crois. J’ai compris que j’étais devenu une personnalité publique et c’est une sorte de troc. J’aime mon métier et en échange je sais qu’il y a certaines choses que je ne peux plus faire, j’ai accepté cela. On est jugé en permanence, tout peut s’arrêter brusquement. Je tire toutefois un peu de fierté de mon chemin. Mais je ne regarde pas derrière. C’est pas comme si j’avais un héritage et 50 ans de carrière. Il me reste un peu de temps avant de pouvoir me permettre de dire que j’ai un répertoire. Je rêve d’avoir un héritage, mais j’espère ne pas avoir à sacrifier l’amour et ma famille pour y arriver. J’espère atteindre 20 ans de carrière, 20 ans dans la musique, c’est une belle carrière."

Et le prochain album ? La tournée ?

Ed Sheeran ne s'arrête pas. Son prochain album est presque en boîte. "J’ai déjà terminé mon prochain album mais il n’est pas enregistré ou produit. J’ai les chansons disons… Ce sera mon dernier disque qui aura pour nom un symbole mathématique et après ce sera terminé." 

Ed Sheeran chante l'amour, son épouse, sa fille, la vingtaine qui s'éteint et les abus de la jeunesse. C'est souvent facile, parfois malin, mais toujours addictif. Ed Sheeran reviendra les 29 et 30 juillet 2022 au Stade de France. Depuis toujours, il court le monde en s'accompagnant seul à la guitare. Va-t-il enfin partir en tournée avec des musiciens ? "Je ne suis pas certain encore, reconnaît-il. Le spectacle sera différent. Mais je doute car je joue seul avec ma guitare et des pédales depuis l’âge de 14 ans. Les gens paient pour voir ça. Une partie de moi s’interroge : 'Est-ce je dois évoluer ?' ou 'est-ce que je dois faire ce que je fais de mieux ?'. Être un chanteur anglais et me produire à nouveau dans votre stade national, c’est quelque chose que je n’avais vraiment jamais imaginé, et que je ne prends pas pour acquis. J’étais si heureux pour mon premier Stade de France, je suis à ça de l’extase pour le second. Je sais à quel point vous les Français adoraient la chanson française. Être dans la playlist de quelques Français, c’est un grand honneur pour moi."

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/