1 min de lecture Médias

VIDÉO - Eddy Mitchell choque en s'en prenant à David Bowie et Jean-Luc Godard

"Escroc", "plume dans le cul"... Les téléspectateurs et les internautes ont été très surpris d'entendre ces propos dans la bouche du chanteur français.

Eddy Mitchell, le 2 mars 2018 à Paris
Eddy Mitchell, le 2 mars 2018 à Paris Crédit : Sipa
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Rien ne semble arrêter le franc-parler d'Eddy Mitchell. Après avoir fait polémique pour avoir qualifié le film oscarisé La La Land d'"immense nanar" et Emma Stone d'actrice "moche comme un pou", la vieille canaille s'est trouvé deux nouvelles cibles. 

La première n'est pas une surprise, il s'agit du réalisateur Jean-Luc Godard, qu'Eddy Mitchell ne porte pas vraiment dans son cœur. "Si cet homme fait du cinéma, alors moi je suis la femme à barbe ! Son seul apport au septième art est d'avoir inventé l'ellipse. Pour le reste, Godard, c'est un compte en banque en Suisse", expliquait Eddy Mitchell en août. Sur le plateau de Stupéfiant ! sur France 2, Léa Salamet a fait revenir le chanteur sur cette déclaration. Il a appuyé son propos : "Godard pour moi il a apporté une chose extraordinaire, c'est l’ellipse (...) Mais c'est tout, Godard c'est un petit peu ce qu'est David Bowie au rock'n'roll, c'est un escroc". 

Choquée mais amusée, Léa Salamet a voulu savoir ce qu'Eddy Mitchell entendait par là. L'interprète de la Dernière séance, assis dans un fauteuil de cinéma, a alors très directement lâché : "Ben écoutez, quand vous arrivez avec une plume dans le cul et les cheveux en pétard...". "Je ne peux pas vous laisser dire ça, a alors interrompu la journaliste avant que le chanteur ne reprenne : "Non mais il y a des bonnes chansons, comme Let's dance... mais quand il voulait vendre du disque il faisait de l'escroquerie." Des commentaires acides qu'ont peu goûtés les spectateurs sur les réseaux sociaux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médias People Musique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants