1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Thomas Dutronc : "Je me trouve assez fou dans la vie"
2 min de lecture

Thomas Dutronc : "Je me trouve assez fou dans la vie"

REPLAY - Rencontre avec Thomas Dutronc, le fils de Jacques Dutronc et de Françoise Hardy, qui revient sur son style de vie et son enfance.

Thomas Dutronc au Téléthon en 2013
Thomas Dutronc au Téléthon en 2013
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Thomas Dutronc : "Je me trouve assez fou dans la vie"
06:28
Cyprien Cini

Thomas Dutronc a déjà vingt ans de carrière derrière lui, à 42 ans il garde cette allure distinguée mais derrière le dandy souriant se cache un gros bosseur inquiet. "Pas inquiet, mais perfectionniste, rigole le "fils de". J'ai le souci du détail." Son nouvel album Éternel jusqu'à demain est sorti au printemps 2015, un titre qui rappelle une phrase que l'on pourrait prononcer en soirée lorsqu'on a un peu bu.

"J'aime bien les soirées, ces moments sont précieux, confie-t-il. Comme dit un ami à moi, j'adore mon travail mais j'en ferais pas mon métier. Il faudrait que je travaille plus, mais la liberté, c'est important. Il faut se laisser aller. Il y a un équilibre à trouver. Pour moi, la vraie fête c'est un bon vin, un bon rhum ancien, des bons disques partagés avec trois-quatre copains."

Je me trouve assez fou dans la vie

Thomas Dutronc

De nombreux fils de personnes célèbres ont choisi un pseudonyme pour s'épanouir dans leur métier, pas Thomas Dutronc qui y a pourtant "pensé". "J'y ai réfléchi mais je n'ai trouvé, s'amuse-t-il. Je me trouve assez fou dans la vie, je trouvais que ça n'étais pas la peine d'en rajouter."

Le fils de Françoise Hardy et de Jacques Dutronc a eu à gérer très les avantages et inconvénients de la célébrité, notamment à l'école. "Les élèves, les profs me regardaient différemment...J'avais une espèce de rôle à assumer comme si j'étais un politicien obligé de faire des sourires, j'avais un peu une espèce de façade à gérer."

Ma mère a un côté religieuse intégriste des morceaux de musique qu'elle aime

Thomas Dutronc
À lire aussi

"Mes parents sont fiers de moi mais ne me font pas de cadeaux, ils disent ce qu'ils pensent, poursuit le chanteur. Ma mère bloque sur la chanson Aragon, elle est un peu pénible quand elle aime quelque chose elle fait du prosélytisme pour convertir tout le monde, elle a un côté religieuse intégriste des morceaux de musique qu'elle aime."

Thomas Dutronc raconte également sa première "cuite", quand à l'âge de onze, Serge Gainsbourg lui donnait des coupes de champagne sous la table. "Ce n'était pas vraiment une cuite, mais ça m'a rendu malade. Tout le monde ne peut pas se vanter que Gainsbourg lui a passé des verres comme ça  mais ce n'est pas ça qui fait que je vais composer des bonnes mélodies comme lui...".

Cyprien Cini en compagnie du chanteur Thomas Dutronc
Cyprien Cini en compagnie du chanteur Thomas Dutronc
Crédit : Cyprien Cini

Avec un regard décalé et impertinent, Cyprien Cini va à la rencontre des personnalités de l'année.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/