3 min de lecture Médias

"The Apprentice" : ce qu'il faut savoir du futur programme de M6 consacré à l'entreprise

"The Apprentice", téléréalité américaine à forte couleur libérale dédiée au monde de l'entreprise, débarque à la rentrée, en prime time sur M6.

Bruno Bonnell est le patron français choisi pour l'adaptation de "The Apprentice" sur "M6"
Bruno Bonnell est le patron français choisi pour l'adaptation de "The Apprentice" sur "M6"
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
Journaliste RTL

"You're fired !" ("Vous êtes viré !"). Les téléspectateurs français vont bientôt pouvoir se familiariser avec la formule fétiche de l'un des programmes les plus cultes du petit écran aux États-Unis. The Apprentice, téléréalité à forte couleur libérale dédiée au monde de l'entreprise, débarque sur M6 en prime time à la rentrée après une décennie de succès sur les écrans anglo-saxons. RTL vous explique de quoi il en retourne.

1 - Le "Koh-Lanta" de l'open space

Lancée aux États-Unis en 2004 sur le réseau NBC avec le magnat de l'immobilier Donald Trump en entrepreneur vedette, le programme met aux prises deux équipes de sept candidats (sept femmes et sept hommes) âgés de 20 à 40 ans qui s'affrontent dans différentes épreuves pour décrocher un poste au sein d'une grande entreprise. Les concurrents sont évalués sur des compétences bien précises comme leur capacité à communiquer, à vendre un produit ou à mettre en oeuvre un projet.

Lors de chaque épisode, l'équipe qui s'en est le moins bien tirée se retrouve sur la sellette. Deux éléments sont jugés responsables de la défaite et sont convoqués devant le patron avec le chef d'équipe en vue de l'élimination de l'un d'entre eux. À la fin de chaque émission, le rituel est immuable. L'entrepreneur pointe du doigt le candidat malheureux et lui assène : "You're fired !" Le concept se répète jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'un élu.

À lire aussi
Raquel Garrido sur le plateau d'"On n'est pas couché" ce samedi 15 décembre. Télévision
VIDÉO - "On n'est pas couché" : "Il faut des gens comme moi à la télé", assure Raquel Garrido
>
Donald Trump "You're Fired"

Aux États-Unis, les gagnants remportaient un contrat d'un an au sein d'une société du groupe Trump assorti d'un salaire de départ de 250.000 dollars. Au Royaume-Uni, ils étaient embauchés par l'homme d'affaires Alan Sugar à un poste d'apprenti rémunéré 100.000 livres par an. En France, le vainqueur décrochera un poste stratégique dans l'entreprise de l'entrepreneur de l'émission, en l'occurrence un CDI de développement commercial.

2 - Un pionnier de l'économie numérique rhodanien en patron vedette

Bernard Tapie, Alain Afflelou ou Franck Provost étaient pressentis pour camper le rôle de Donald Trump dans la version française. C'est finalement un inconnu du paysage audiovisuel, Bruno Bonnell, qui prendra les rênes de l'émission. Né à Alger en 1958, cet entrepreneur rhodanien a fait fortune dans le milieu de l'économie numérique. PDG de Robopolis, président d'Awabot (spécialistes de la robotique domestique) et cofondateur des éditeurs de jeux vidéo Infogrames et Atari, ce catalan d'origine est également à la tête du conseil d'administration de l'EMLYON Business School.

Malgré son crâne chauve à la Philippe Etchebest, l'homme d'affaires n'entend pas jouer les terreurs des bureaux. "On a souvent une image dégradée du monde de l'entreprise, confie-t-il à Challenges. J'ai la volonté avec cette émission de faire découvrir le monde de l'entrepreneuriat aux Français (...) Durant le tournage, le plus important pour moi a été de transmettre mon expérience pour faire progresser les candidats. D'ailleurs, beaucoup d'entre eux m'appellent encore aujourd'hui pour me demander des conseils".

Aux États-Unis et au Royaume-Uni, les figures centrales de l'émission y ont glané une aura médiatique telle qu'ils l'ont faite fructifier sur la scène politique. Donald Trump est aujourd'hui candidat à la primaire républicaine pour la présidentielle américaine de 2016. Alan Sugar a, lui, été élevé au rang de Lord par Gordon Brown en 2009, année où il est aussi devenu son conseiller spécial en entreprise.

3 - Un programme accusé de prendre le parti de l'idéologie libérale

Après Patron Incognito, dont les quatre épisodes diffusés entre janvier et mars ont réuni en moyenne 3,5 millions de téléspectateurs, et son magazine d'information économique dominical historique Capital, l'ex petite chaîne qui monte continue de creuser le sillon du monde du travail en lui injectant une dose de survivalisme qui a valu une réputation sulfureuse aux versions anglo-saxonnes. 


Après avoir visionné le premier épisode, L'Humanité s'est dit scandalisé par "le discours idéologique terrifiant que livre The Apprentice". "Les représentations véhiculées par l'émission parviennent parfaitement à légitimer la domination patronale, écrit le site du quotidien communiste. De l'entreprise, ce n'est que le discours patronal qui est repris. Et le chef d'entreprise dispose ici d'une autorité absolue sur les candidats, lesquels semblent se régaler de leur propre soumission".

Adaptée dans une trentaine de pays, la formule a connu un succès mitigé, ne parvenant à s'imposer qu'aux États-Unis et au Royaume-Uni, foyers du capitalisme, note Libération. M6 aurait confié à plusieurs médias que la version française serait moins agressive. À voir si le concept fait florès à l'heure où le chômage n'en finit plus de battre des records dans l'Hexagone.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médias M6 Entreprises
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779179975
"The Apprentice" : ce qu'il faut savoir du futur programme de M6 consacré à l'entreprise
"The Apprentice" : ce qu'il faut savoir du futur programme de M6 consacré à l'entreprise
"The Apprentice", téléréalité américaine à forte couleur libérale dédiée au monde de l'entreprise, débarque à la rentrée, en prime time sur M6.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/the-apprentice-ce-qu-il-faut-savoir-du-futur-programme-de-m6-consacre-a-l-entreprise-7779179975
2015-07-23 09:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ACIWUYaQcpPORwQNVYEG9Q/330v220-2/online/image/2015/0722/7779182127_bruno-bonnell-est-le-patron-francais-choisi-pour-l-adaptation-de-the-apprentice-sur-m6.jpg