1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Samuel Etienne banni de Twitch pour avoir montré une photo de fesses
2 min de lecture

Samuel Etienne banni de Twitch pour avoir montré une photo de fesses

Pour avoir montré un postérieur lors de sa très populaire revue de presse, l'animateur a été immédiatement sanctionné. Celui-ci s'insurge.

Samuel Etienne présentant sa chaîne Twitch
Samuel Etienne présentant sa chaîne Twitch
Crédit : AFP
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

"Une règle, pour être juste, doit être appliquée avec intelligence." Le présentateur de Questions pour un champion et star de Twitch Samuel Etienne a subi le courroux de la célèbre plateforme de streaming collaboratif. Sujet de la controverse : une photo du Parisien qu'il a montré lors de sa revue de presse dans laquelle on pouvait apercevoir des fesses. La sentence a été immédiate : 3 jours de bannissement.

C'est Samuel Etienne lui-même qui a informé ces abonnés de cette sanction sur le réseau Twitter. Une façon d'informer ses fans de son absence mais aussi l'occasion de critiquer une règle qu'il considère comme absurde. "Vendredi dernier, dans le cadre de ma revue de presse quotidienne #LaMatinéeEstTienne, je passe en revue les journaux du matin, comme d'habitude, dont le journal Le Parisien... Notamment un article de fond, sérieux, documenté, intelligent, cultivé, sur l'évolution de la représentation du sexe à la télévision française, depuis sa création à nos jours. 4 pages évoquant le contexte politique, culturel, sociétal de chaque période pour éclairer le sujet", explique-t-il. 

"Parmi les photos de cet article (on parle bien du Parisien, pas de Playboy, je le rappelle), une capture d'écran d'un film de 1961, L'exécution, où l'on peut apercevoir les fesses d'une actrice. Scandale à l'époque ! Qui va conduire à la naissance du fameux "carré blanc". C'est d'avoir lu cet article (et donc exposé cette photo) sur Twitch, dans le cadre d'un rendez-vous d'information, qui me vaut ce 'ban' de trois jours, m'empêchant notamment d'honorer un projet important que j'avais prévu demain sur Twitch. Nous sommes donc revenus en 1961. Twitch est une entreprise américaine et c'est sa règle qui s'applique ici. Rappelant les récentes censures par les réseaux sociaux de grands peintres, qui les avaient confondus avec de la pornographie. Une règle, pour être juste, doit être appliquée avec intelligence. Ce ne fut pas le cas ici. Je le regrette", conclut-il. 

La sanction se veut comme un avertissement et fonctionne comme une mise en garde. Les algorithmes des réseaux sociaux et leurs règles sont fréquemment pointés du doigt pour leur incapacité à faire la part des choses entre certains contenus. Un nu pornographique et un nu artistique (comme l'Origine du monde du peintre Gustave Courbet) sont par exemple traités de la même façon. Les tétons des femmes ont été censurés sur de nombreux sites alors que les tétons des hommes eux étaient acceptés. Une différence de traitement qui soulève régulièrement l'indignation. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.