1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Quand les Rolling Stones s'exilaient sur la Riviera française
2 min de lecture

Quand les Rolling Stones s'exilaient sur la Riviera française

REPLAY - Mon premier est le groupe qui, avec les Beatles, règne depuis dix ans sur le rock. Cinq musiciens en cavale pour échapper à la justice. Ma deuxième est une villa rococo de la Côte d'Azur. Refuge ou prison dorée ?

Les Rolling Stones à Paris, le 28 mars 1966
Les Rolling Stones à Paris, le 28 mars 1966
Crédit : AFP / Archives
Quand les Rolling Stones s'exilaient sur la Riviera française
03:57
Jean-Alphonse Richard

Entre les Rolling Stones et la somptueuse villa Nellcôte à Villefranche-sur-Mer, la croisée des destins s'est faite à l'été 1971. Derrière ces colonnades blanches, à l'abri des pins parasols, face à l'écrin bleu de la Méditerranée, les Stones fuient l'Angleterre. Partis à cause du fisc britannique qui les poursuit, alors qu'ils sont au sommet des hits et gagnent déjà de petites fortunes.

Mick Jagger sait que les arriérés d'impôts se chiffrent en millions de livres. Pour les Stones, le salut est dans la fuite. La Côte d'Azur, non loin de Saint Trop', où Mick s'est marié au mois de mai.

Le groupe fait, sans succès, le tour des hôtels. La villa Nellcôte, louée par le guitariste Keith Richards, va donc devenir le repaire agité des Stones. Sexe, drogue et rock'n' roll : l'exil va durer dix mois.

La maison de Villefranche-sur-Mer s'est vite transformé en campement hippie. Alcool, amphétamines, groupies et visiteurs de passage. On vit la nuit, en jouant jusqu'à l'aube dans le sous-sol transformé en studio. On y dort le jour en rêvant à reprendre la route.

À écouter aussi

Mais pour le moment, Jagger négocie avec une armée d'avocats pour éviter la faillite. La villa est ouverte aux quatre vents, mais personne ne peut en sortir. Keith Richards, installé avec sa compagne Anita, tourne comme un lion en cage. On est en exil, c'est les Stones contre le monde entier.

Descente de police au mois de décembre. Keith Richards est inculpé pour consommation d’héroïne. Il réussit à disparaître. Sans dessus dessous, en pleine dérive, la villa Nellcôte va tout de même accoucher d'un album, le dixième. Exile on Main Street met fin au purgatoire halluciné de la Côte d'Azur.

Les prisonniers de Villefranche-sur-Mer ne sont plus des numéros. Ils peuvent prendre le large. Plus tard, ils en feront un film. Et leurs chansons se rappelleront souvent de cet été-là.

(Chronique mise en ondes par Grégory Caranoni)

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/