1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Pierre Palmade se défend après la polémique suscitée par ses propos dans "ONPC"
2 min de lecture

Pierre Palmade se défend après la polémique suscitée par ses propos dans "ONPC"

Invité de l'émission "On n'est pas couché" samedi 4 mai, Pierre Palmade avait fait une distinction entre "les gays et les homos". Une explication dénoncée comme homophobe par les associations LGBTQ+. L'humoriste s'est défendu ce lundi.

Pierre Palmade à l'enterrement de Sylvie Joly le 9 septembre 2015.
Pierre Palmade à l'enterrement de Sylvie Joly le 9 septembre 2015.
Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Pierre Palmade a réagi ce lundi 6 mai, deux jours après la polémique suscitée par ses propos dans On n'est pas couché. Invité de l'émission de Laurent Ruquier samedi, l'humoriste avait fait une distinction entre les gays et les homos, présentant les premiers comme plus exubérants et les seconds comme discrets. Une explication qui a provoqué la colère des associations LGBTQ+.

Face aux réactions très nombreuses de personnalités publiques et d'anonymes, Pierre Palmade a tenu à s'expliquer sur Facebook ce lundi. "Non mais ça va pas les gars ? Je m’amuse à distinguer les homos extravertis et communautaires des homos réservés qu’on appelle 'hors milieu', sans aucun jugement de valeur, en précisant que je suis passé d’un groupe à l’autre toute ma vie, et y a quelques hystériques qui supposent que ce serait de l’homophobie ? Vous vous sentez bien ?", débute l'humoriste.

"Je mets carte sur table sur mon homosexualité depuis assez d'années pour être aussi légitime qu’un militant d’association pour parler de gays et d’homos ! Trouvez-vous de vrais ennemis, mais avec moi vous vous trompez de cible ! Ou alors vous êtes en train de régler d’autres comptes… Sans rancune mais calmez-vous !", conclut-il.

Samedi soir sur le plateau de On n'est pas couché, Pierre Palmade avait développé sa théorie. "Il y a les homos et les gays. Je me suis fait deux schémas. J'ai fait une différence. Les gays, ce sont des gens qui mangent gay, qui rient gay, qui vivent gay, qui parlent gay, qui font des films gays", avait-il commencé.

À lire aussi

Avant de poursuivre : "Et les homos, ce sont des gens qui sont homos mais ce n’est pas marqué sur leur front. On ne le sait pas quand ils parlent, on ne le sait pas quand ils vivent. On ne le sait que quand on va dans leur chambre à coucher. Voilà, c'est ça la différence".

Une explication qui a provoqué la colère des associations LGBTQ+, qui en ont dénoncé le caractère homophobe. "On vous rappelle que si vous pouvez vivre et aimer librement en tant que gay aujourd’hui c’est grâce à celles et ceux qui se sont battus dans l’histoire pour obtenir ce droit. Et les combats continuent ! Vos propos homophobes n’y contribuent pas...", a écrit sur Twitter le co-président de SOS Homophobie, Joël Deumier. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/